14210 articles - 12260 brèves

Tous les articles

  • Logique sécuritaire contre logique médicale

    15 April 2005

  • Plus de 500 personnes séropositives seraient enfermées dans les prisons françaises. Et si la loi est censée les soigner, l’accès aux soins reste théorique. Dif ?culté pour voir un médecin, visites à l’hôpital entravé et escorté, secret médical bafoué : le quotidien est un cauchemar. On est un détenu avant d’être un malade... et avant d’être un homme ? L’ACCÈS AUX SOINS EN PRISON Logique sécuritaire contre logique médicale Assurer aux détenus une qualité et une continuité de soins équivalents à ceux offerts à (...)
  • 3 questions à l’OIP

    15 April 2005

  • La loi de 1994 a marqué un important progrès pour l’accès aux soins des personnes séropositives en prison. Où en est-on aujourd’hui ? Depuis 2002, tous les services de santé qui interviennent en prison sont entrés dans le giron de l’hôpital public. Cet aspect fonctionne. L’accès au traitement est globalement satisfaisant à condition d’arriver à voir le médecin. Reste que des pans entiers de la loi sont inappliqués, je pense notamment à tous les programmes d’éducation à la santé et de prévention. A part (...)
  • La vie suspendue à une peine

    15 April 2005

  • La loi sur la suspension de peine pour raisons médicales, votée en mars 2002, permet d’interrompre la peine d’un condamné dont le pronostic vital est engagé ou dont l’état de santé est « durablement incompatible avec le maintien en détention ». Cette loi s’est appliquée jusqu’ici d’une manière très restrictive. Sa mise en œuvre repose sur la sensibilisation et la bonne volonté des acteurs de la procédure. Mais combien sontils à considérer l’homme malade dans le prisonnier ? Il s’appelle Oumar. Il est (...)
  • Le difficile accès au traitement

    15 April 2005

  • Le difficile accès au traitement Les détenus séropositifs ont accès au traitement mais des problèmes demeurent comme celui de la conservation des médicaments alors que les réfrigérateurs restent rares en prison. Lors de la dernière canicule, certains médecins conseillaient aux détenus de conserver leurs médicaments dans des sacs en plastiques et de les tremper dans les toilettes pour les mettre au frais. La question des personnes en échec thérapeutique reste également entière. L’interprétation de la (...)
  • Laurent Jacqua : L’absence d’humanité vis-à-vis du malade est totale

    15 April 2005

  • « L’absence d’humanité vis-à-vis du malade est totale » Laurent Jacqua, incarcéré depuis 1984, a appris sa séropositivité à son arrivée en prison. Révoltes et évasions lui ont valu de nouvelles condamnations. Il n’aura effectué la totalité de sa peine qu’en 2021. « Théoriquement, tout prisonnier a accès aux soins. Reste à savoir comment il y accède. Le temps d’attente est long, pour obtenir un rendez-vous avec des médecins qu’on ne choisit pas. S’ils ne nous mettent pas en con ?ance, on ne peut rien y faire. (...)