14219 articles - 12260 brèves

Premier courrier de mon petit frère Nadir

Mise en ligne : 22 April 2005

Texte de l'article :

lettre que mon petit frère Nadir avait écrit à ma petite soeur lorsqu’il était vivant et en prison :

Chère Kima,
 
Tout d’abord j’espère que tu vas bien inchallah ?
Moi ça va, comme partout il y a des hauts et des bas !
Mais quand c’est les bas, je ne pleure pas même jamais je fais des pompes, sois disant on appelle ça la vie d’artiste ici. Il ne faut pas croire que la prison c’est difficile, tout est dans la tête c’est psychique mais dans tout les cas ce n’est pas une fierté, j’en ai même honte.
Depuis le 6 décembre le jour de mon incarcération, je fais que réfléchir c’est la seule chose qu’ils ne peuvent pas m’enlever et aussi la mine de mon crayon.
Ca m’endurcis car je m’instruis à fond la caisse, du moins le plus que je 
peux. Ils ont enlevé le parloir à Abdel, car on nous à fais un bon coup, qui ? 
J’ai peut être mon idée, comment"il" la personne à envoyé une lettre anonyme pendant que je discutais avec Abdel au parloir.
"Ils ont caché quelque chose dans ma cellule de fouille, bref, un bon travail ce qui ont fait ça le paieront tôt ou tard !
 
Dans tout les cas, je lis, je m’instruis, j’étudie, j’attend la réponse pour
la musculation et pour faire un stage car il ne faut pas que je me laisse 
aller.
Dans tout les cas, je te souhaite une joyeuse fête.
A plus,
Nadir
 
Lorsqu’on est suicidaire, on n’a plus goût à la vie, on n’a envie de rien, voyez vous mon frère était tout sauf suicidaire. Il en avait beaucoup dans la tête, il était très intelligent, quelqu’un le "il" l’a tué et moi je sais qui à fait ça, le problème est que je n’ai pas de preuve, car vis à vis de la justice il faudrais amener des preuves de la prison, mais comment prouver lorsqu’on est extérieur de cet univers ?