14224 articles - 12260 brèves

"Paroles de parloirs", les familles des détenus se racontent

Mise en ligne : 1 December 2003

Dernière modification : 15 September 2006

Texte de l'article :

"Paroles de parloirs", les familles des détenus de Blois se racontent

BLOIS, 28 nov (AFP) - 28/11/2003 12h20

"BD Boum", le 20e festival de bande dessinée de Blois (Loir-et-Cher), ouvert vendredi, présente à cette occasion une BD pas comme les autres, une BD-témoignage venue des abords de la maison d’arrêt de la ville, "Paroles de parloirs".

Marielle, Virginie, Sophie, Yoann, Christiane, Séverine, Rachida, Christelle... femmes, mères, soeurs ou fils de détenus y racontent comment ils vivent la prison de l’extérieur, comment "ils sont enfermés dehors", combien les parloirs sont essentiels pour les uns comme pour les autres mais aussi combien ils font mal. "Premier parloir, j’ai peur, je tremble, je pleure, j’ai mal au ventre", dit Sophie.

Ils (surtout elles) prennent la parole, disent "le vide de ma vie", "la peur pour lui", "ma prison sans barreaux", "le regard des autres", "les deux heures de trajet aller et autant de retour pour trente minutes de tendresse"...

L’une parle de toutes ces lettres échangées qu’on brûlera ensemble à sa sortie pour tout oublier. Une autre, Virginie, apprenant qu’il a tenté de se suicider s’affole qu’il "ait voulu partir sans moi". Une mère s’inquiète du jour où il retrouvera ses copains : "combien de fois pourra-t-il leur dire Non ?".

Ce sont vingt-deux récits, recueillis par les animateurs de BD-Boum dans la Maison d’accueil, en face de la prison, ou des bénévoles d’une association accueillent les familles de passage, offrent le café, gardent les enfants. Ces récits ont été scénarisés par un auteur de BD, Eric Corbeyran, et chacun a été mis en images par un dessinateur différent (Juillard, Mézières, Larcenet, Davodeau, Cornette, Joub, Lemaire...).

"Paroles de parloirs", co-édité par BD Boum qui travaille depuis cinq ans avec la maison d’arrêt,et les éditions Delcourt, fait suite à deux autres albums de même type : "Paroles de taulards" (1999) et "Paroles de taule" (2001). Le premier était un recueil de témoignages de détenus racontant leur vie d’avant et de pendant et leurs rêves d’après. Le second jouait sur des témoignages croisés de détenus et de surveillants.

160 pages, noir et blanc. 12,50 euros