14463 articles - 12260 brèves

Objectifs de la thèse

Mise en ligne : 14 April 2005

Texte de l'article :

2. Objectifs de la thèse

Le présent travail porte sur différents aspects du jeûne de protestation dans le cadre spécifique de la médecine carcérale. Les objectifs sont les suivants :

A. Analyse comparative

Analyser la prise en charge et les éventuelles lignes directrices adoptées dans les institutions genevoises par les services de santé pénitentiaires, et la comparer à la prise en charge observée dans quatre autres pays européens (Espagne, France, Pays-Bas, Grande-Bretagne) ainsi que par le Comité International de la Croix Rouge (CICR). Evaluer leur adéquation avec des déclarations internationales abordant ce problème (p.ex. Déclarations de Tokyo et de Malte, textes de lois).

B. Bases de référence

Identifier des aspects que les déclarations internationales n’abordent pas, à l’aide de données disponibles concernant le jeûne de protestation (littérature, notes de services, avis d’experts).

C. Analyse épidémiologique

Etablir les caractéristiques épidémiologiques du jeûne de protestation dans des institutions pénitentiaires de Genève (prison préventive de Champ-Dollon et Quartier cellulaire hospitalier), sur la base des registres et dossiers, et les mettre en parallèle avec celles d’une autre institution pénitentiaire (prison des Baumettes, Marseille, France).

D. Recommandations

Proposer des recommandations pour la prise en charge des jeûnes en milieu pénitentiaire, en tenant compte a) des résultats d’un sondage sur les aspects sensibles du problème auprès des personnels de santé potentiellement concernés par ces recommandations, b) de l’attitude des différents partenaires-cibles, précisée au moyen d’un questionnaire et c) des observations faites au travers des objectifs précédents.