14219 articles - 12260 brèves

N°080 A.I3.P3. ICH du 31 janvier 2005

Mise en ligne : 1 February 2005

Dernière modification : 9 September 2005

Texte de l'article :

A.I3.P3./ ICH N°80 3ème année

Agence d’Information Indépendante et Interactive
sur les Politiques Pénales et Pénitentiaires

 INFORMATIONS CRIMINOLOGIQUES HEBDO / LUNDI 31 JANVIER 2005
 L’engagement, en aucun cas, ne doit faire oublier la science

 *** A LA UNE / "MATHEMATIQUES EN LIBERTE ***

 - 1. - APPEL - APPEL - APPEL - APPEL - APPEL - APPEL - APPEL -

 A PARIS - SAMEDI 9 AVRIL 2005, 10h-13h + déjeuner au "Saint-Amour",

 Réunion d’échanges et de réflexions sur le thème
 « FAIRE DES MATHS EN PRISON ».

 en présence de Françoise Dixmier, Muriel Epstein, Robin Laffon,
Jean-Jacques Parisot, Daniel Reisz, Alexis Saurin, Pierre V. Tournier,
et de beaucoup d’autres...

 Des personnes ayant vécu cette expérience, en France ou dans
d’autres pays, comme enseignants ou comme « élèves » échangeront avec
des enseignants en mathématiques « en milieu libre », des étudiants et
des chercheurs de cette discipline ou d’autres disciplines
scientifiques.

 ... Où l’on discutera du concept « d’atelier mathématique », lieu
d’appropriation d’un gai savoir à partir des acquis culturels de
chacune et de chacun : espace de découverte des rapports des
mathématiques aux autres sciences, à l’esthétique, à la philosophie,
à l’éthique, au plaisir, à la règle - la loi mathématique - et à la
liberté (dans le désordre !).

 ... Où il sera question de réfléchir au développement de tels
ateliers dans divers lieux où hommes et femmes, jeunes ou moins
jeunes, français ou étrangers sont privés de leur liberté de
mouvement (établissements pénitentiaires, hôpitaux psychiatriques,
etc.).

 Cherchant à mobiliser des scientifiques insérés professionnellement
- ou en retraite -, chercheurs, enseignants, ingénieurs et techniciens,
cadres administratifs ou commerciaux, ce projet pourrait se construire
en complémentarité générationnelle avec ce que fait, si bien, le
Groupement national étudiant d’enseignement aux personnes incarcérées
(GENEPI) depuis 30 ans. Sans naturellement ignorer ce que font aussi
nos collègues de l’Education nationale dans le secondaire ou le
supérieur auprès de ces « élèves ou étudiants empêchés », pour
reprendre l’expression des enseignants de Paris VIIe impliqués dans
le milieu carcéral depuis de nombreuses années.

 - LIEU : Paris XIe, Salle de réunion de l’ARAPEJ Ile-de-France,
68, rue de la Folie Régnault, au rez-de-chaussée. Métro Père Lachaise.
Réunion suivie d’un déjeuner au restaurant "le Saint-Amour", 2 avenue
Gambetta dans le XXe. Spécialité de produits d’Auvergne (excellent !).

 - Inscription obligatoire -

 * Contact : "MATHEMATIQUES EN LIBERTE" c/o Pierre V. Tournier
43, rue Guy Môquet 75017 PARIS, tél. Rép. Fax 33 (0)1 42 63 45 04
tournier@ext.jussieu.fr.

 *** LE KIOSQUE ***

 - 2. - Après la remise, jeudi 20 janvier au Sénat à "Prisonniers
sans frontières" (PRSF), en présence de plus de 100 personnes, de la
bourse Philippe Zoummeroff, d’aide à la réinsertion des personnes
détenues, créée par l’Association française de Criminologie, le
quotidien Le Monde, daté de samedi 29 janvier, publie, dans sa
rubrique Horizons Gros Plan, un portrait du donateur : "Philippe
Zoumeroff, la prison en tête", signé de Nathalie Guilbert.

 - SENAT. Proposition de loi tendant à faire du 21 mars une
journée nationale de lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la
xénophobie. Texte de Mme Nicole BORVO COHEN-SEAT, vice-présidente de
la Commission des lois, et plusieurs de ses collègues, déposé au
Sénat le 14 janvier 2005. Lire le dossier
 http://www.senat.fr/dossierleg/ppl04-144.html )

 - Actualité Juridique. Pénal, janvier 2005, n°1-2005, p.1-36.
Editions Dalloz, avec un dossier sur "Droit pénal du travail :
morceaux choisis", contributions d’Agathe Lepage, Claude Katz, Jean-
François Monereau et Pierre-Jean Gaury. Contact : ajpenal@dalloz.fr

 - 3. - Dominique KALIFA, "Crime et culture au XIXe siècle", 336 p,
23 €, Editions Perrin, 2005.

 Dominique Kalifa, professeur à l’Université Paris-1, est
spécialiste de l’histoire du crime et de ses représentations. Il est
notamment l’auteur de "L’Encre et le sang" (Fayard, 1995), "Naissance
de la police privée" (Plon, 2000), "Vidal, le tueur de femmes" (avec
Ph. Artières, Perrin, 2001), "La Culture de masse en France"
(La Découverte, 2001).

 Le XIXe siècle fut littéralement obsédé par la question du crime.
Tandis que le pays se passionnait pour un nombre considérable
d’"affaires" ou de "causes célèbres", on inventa tour à tour la
police judiciaire, la statistique criminelle, la médecine, la science,
l4e reportage et la littérature du crime. Or les clefs de ce phénomène
sont d’abord culturelles : perception du tolérable et de l’intolérable,
foisonnement de l’imaginaire, multiples représentations qu’engendre
la transgression criminelle, à commencer par l’enquête judiciaire
elle-même.
Le livre de Dominique Kalifa offre plusieurs pistes pour éclairer ces
aspects. Il définit l’extraordinaire scène criminelle que constitue
le Paris de Balzac comme de la Belle Époque ; il identifie les
“ figures ” principales du crime - le jeune rôdeur, les classes
dangereuses, les apaches - et de sa répression - le “ limier ” - à la
suite du célébrissime Vidocq. Il traque dans les faits divers, les
feuilletons, les romans populaires cette ambiance si particulière qui
fait du crime une passion française contemporaine. Enfin il analyse
comment, via les débats politiques, les questions du crime et de la
sécurité sont devenues nos obsessions. Fruit d’une décennie de
recherches, ce livre deviendra à son tour un classique de la
littérature criminelle [présentation de l’éditeur].

 - 4. - WWW., LES SITES DE LA SEMAINE. Les sites de Jean-Paul Céré :

 Site professionnel : www.univ-pau.fr/RECHERCHE/DESSDEP
 Site personnel : http://jean-paul.cere.neuf.fr

 voir aussi, infra, rubrique "INTERACTIVITE".

 *** SMALL WORLD ***

 - 5. - René Lévy nous informe que 5 postes de professeur de
criminologie sont vacants à la Katholieke Universiteit Leuven. Pour
tous renseignements, voir sur le site de la KUL : www.kuleuven.ac.be
Date limite de candidature : 25 février 2005.

 *** CA SE PASSE EN FRANCE ***

 - 6. - Issu du "Guide de la scène crimonologique" produit et
diffusé par A.I3.P3. Le guide, complété et actualisé en permanence,
peut être obtenu dans son intégralité (en doc attaché, sur simple
demande.

 RUBRIQUE "ENSEIGNEMENTS UNIVERSITAIRES"

 * Université Versailles Saint-Quentin UFR des Sciences sociales et
des Humanités. DESS de Démographie appliquée :
Module 1. Démographie (114h)
1.1 Analyse démographique (72h)
1.2 Questions de population (24h)
1.3 Projections de populations (18h)
Module 2. Enquête et traitement des données (128h)
Module 3. Enseignements spécialisés(72h)
Module 4. Stage et mémoire.

L’enseignement « Questions de population » comprend trois cours de
trois heures assurés par Pierre V. Tournier, consacrés à la
« démographie carcérale » (la mosaïque pénitentiaire, le temps
carcéral, l’aménagement des peines privatives de liberté, la question
de la récidive) : 10/02/2005, 17/02/2005, 24/03/2005 (9h30 - 12h30).

 * Contact UFR des Sciences Sociales et des Humanités, 47 Boulevard
Vauban 78047 GUYANCOURT Cedex, Secrétariat du DESS Martine Chabot-
Bennati, Bureau 410, Tél. : 01.39.25.55.14, Fax. : 01.39.25.53.55.
courriel : Martine.Chabot Bennati @admin.uvsq.fr

 Pour les auditeurs libres s’adresser directement à :
 tournier@ext.jussieu.fr

 - 7. - POPULATION SOUS ECROU - Au 1er janvier 2005, l’effectif de
la population sous écrou est de 59 197 (métropole et outre-mer).
En excluant les 709 condamnés placés sous surveillance électronique
et les 257 condamnés placées à l’extérieur sans hébergement, on
obtient une densité carcérale de 58 231 pour 50 094 places
opérationnelles, soit 116 p. 100.

 12 établissements ou quartiers ont une densité égale ou supérieure
à 200 p. 100., 43 ont une densité comprise entre 150 et 200, 70 entre
100 et 150.

 L’effectif de la population sous écrou était de 59 246 il y un
an. En 12 mois, la proportion de prévenus est passée de 37% à 34%.

 *** PARIS, RIVE DROITE ***

 - 8. - PARIS. Samedi 12 février 2005, 10h-13h SÉMINAIRE D’HIVER,
3ème séance (réunion publique, sans inscription, dans la limite des
places disponibles). A L’Estran ,10, rue Ambroise Thomas, Paris IXe.

 Organisé par l’Association française de criminologie (AFC) et
son groupe de travail "MSP".

 Confrontation sur les « politiques de sécurité » passées et à venir
avec Alain BAUER, criminologue et consultant, Michel KOKOREFF,
sociologue, maître de conférences à Paris V, chercheur au CESAMES,
CNRS INSERM - UMR 8136 et Didier PEYRAT, magistrat.

 Discutants : Eric ALT, vice-président du SM, représentant du SM
au sein du CA d’ATTAC, Delphine BATHO, secrétaire national du PS,
Henri MALBERG, président de la Commission « Justice » du PCF et Noël
MAMERE, député maire de Bègles, Les Verts (sous réserve).

 Animation : Pierre PELISSIER, magistrat, administrateur de l’AFC et
Pascal REMILIEUX, éditeur, secrétaire général de l’AFC.

 * Contact : philippe.pottier@justice.fr, p.remillieux@dalloz.fr

 *** EN REGION ***

 - 9. - BELFORT. JEUDI 26 MAI 2005. 20h30. "Lutter contre le crime :
pour une alternative de gauche à la démagogie sécuritaire", conférence
débat sous l’égide du Parti Socialiste et du Club "Déviances et
Socialisme Maintenant", sous la présidence de M. Michel Dreyfus-
Schmidt, vice-président honoraire du Sénat, sénateur du Territoire de
Belfort, avec Pierre V. Tournier, chercheur au CNRS, membre de la
commission nationale "Justice-Sécurité" du Parti Socialiste.

 - Lieu : Maison du Peuple, place de la Résistance, Belfort.

 * Contact : Véronique Mougey, permanence parlementaire
 Tél. 03 84 28 06 20 (le matin).

 Rappel : la 1ère réunion (parisienne) du Club "DES MAINTENANT" se
tiendra le samedi 19 mars 2005, de 10h à 13h, à l’Estran, 1O, rue
Ambroise Thomas 75009 PARIS, sur le théme : "La question péniten-
tiaire. Servitude et grandeur de la gauche au pouvoir (1997-2002)".

 *** INTERACTIF ***

 - 10. - MESSAGE de JEAN-PAUL CERE. La collection la justice
au quotidien (L’HARMATTAN) s’est enrichie ces dernières semaines des
ouvrages suivants :
n° 23 les procès devant le tribunal d’instance, P. Flores magistrat
n° 24 les saisies mobilières, P. Soustelle, maître de conférence
à l’Université de Saint-Etienne.
n° 25 les pensions alimentaires, M. Rebourg, maître de conférence à
l’Université de Bretagne Occidentale.
2e édition de la médiation pénale par P. Mbanzoulou
2e édition du permis à points par J.P. Céré

 Je vous annonce la création d’une nouvelle collection intitulée
"Bibliothèques de Droit" destinée à la valorisation de travaux
d’actualité ou de travaux destinés à la promotion de mémoires de
master particulièrement intéressants. Elle sera déclinée en
bibliothèque de droit civil, droit pénal, droit administratif etc.

 N’hésitez pas à me contacter si vous jugez utiles de promouvoir
la publications de tels travaux. Cette collection démarre avec la
publication, en février, de deux premiers ouvrages :
 La composition pénale. Une première évaluation, S. Grunvald et
J. Danet
 Les procès-verbaux d’interrogatoire. Rédaction et exploitation,
G. Roussel.

 * Contact : Jean-Paul CÉRÉ, Faculté de Droit, Avenue Doyen
Poplawski, BP 1633 64016 Pau Cedex. jean-paul.cere@univ-pau.fr
Tél : 06 03 13 48 22.

 *** AGORA ***

 - 11. - HUGO POLITIQUE. Le Laboratoire des Sciences Historiques a
organisé le 11, 12 et 13 décembre 2002 à l’Université de Franche Comté
à Besançon un colloque international sous la direction de Jean-Claude
Caron et d’Annie Stora Lamarre intitulé "Hugo politique". La
commémoration du bicentaire de sa naissance a donné lieu à une
expertise du Hugo politique à travers un certain nombre de thèmes :
droit, justice, universalisme et socialisme, mémoire et imaginaire.
Au moment où s’ouvre un nouveau siècle, il n’est pas usurpé d’affirmer
que la pensée hugolienne noue un rapport étroit avec la question
sociale, l’émergence de la démocratie, l’invention de l’Europe, bref
l’idée de justice. On trouvera notamment dans les actes deux
communications concernant la question pénale et celle de la justice :
"Javert enquêteur" (Dominique Kalifa), "L’étincelle du droit" dans Les
Misérables (Annie Stora-Lamarre).

 * Contact : Les actes du colloque sont à commander à Marie Claude
Charles, Laboratoire des Sciences Historiques, Université de Franche
Comté 25.000 BESANCON, Marie-Claude.Charles@univ-fcomte.fr

 *** SUBJECTIVITE ASSUMEE ***

 Nourri des informations que chacun(e) veut bien nous faire
parvenir, ce courrier vous est adressé, gratuitement, chaque lundi,
car ce que nous savons de vos activités ou de vos centres d’intérêt
nous fait penser qu’il peut vous être utile. Mais on peut se tromper :
si vous ne voulez plus le recevoir, il vous suffit de nous en informer,
en toute simplicité. "ICH" ne contient jamais de document attaché.

 Responsable de la rédaction : Pierre V. Tournier, directeur de
recherches au Centre national de la recherche scientifique(CNRS-PARIS),
Centre d’histoire sociale du XXe siècle, Université Paris I Panthéon
Sorbonne.
tournier@ext.jussieu.fr, Tél. Fax Rép. (33) 01 42 63 45 04
http://histoire-sociale.univ-paris1.fr

 Nombre (minimum) actuel de destinataires d’ICH : 1 050 personnes
physiques ou morales, en France et dans une quarantaine de pays. ICH
est aussi repris par un certain nombre de listes de diffusion.

 - Reproduction non seulement autorisée, mais encouragée -

 [ICH est disponible en ligne sur http://www.sante-prison.com]