14219 articles - 12260 brèves

N°062 A.I3.P3. ICH du 27 septembre 2004

Mise en ligne : 19 March 2005

Dernière modification : 13 November 2005

Texte de l'article :

ICH - n° 62 - LA LETTRE DU LUNDI 27 SEPTEMBRE 2004.
Date : Sun, 26 Sep 2004 14:50:30 +0200

 ICH N°62 2ème année

 INFORMATIONS CRIMINOLOGIQUES HEBDO / LUNDI 27 SEPTEMBRE 2004
 - s’informer pour comprendre et pour agir, ensemble -

 Rédaction : Pierre V. Tournier, directeur de recherches au
 Centre national de la recherche scientifique (CNRS-PARIS)
 Centre d’histoire sociale du XXe siècle
 (Université Paris I Panthéon Sorbonne)
 tournier@ext.jussieu.fr Tél. Fax Rép. (33) 01 42 63 45 04
 http://histoire-sociale.univ-paris1.fr

 " Il faut rendre à la raison humaine
 sa fonction de turbulence et d’agressivité"
 Gaston Bachelard

 *** A LA UNE / JUSTICE REPARATRICE ***

 - 1. - BELGIQUE, 21 et 22 octobre 2004. Forum « La Justice réparatrice à l’épreuve du carcéral » Il mettra en évidence 4 années de Justice réparatrice dans les prisons francophones. Organisé à l’initiative des détenus et agents pénitentiaires du groupe Justice réparatrice de Marneffe et des consultants en Justice réparatrice francophones.
 La Justice réparatrice est un nouveau modèle de justice. Elle vise à passer d’un modèle de justice essentiellement punitif où l’Etat représente les intérêts des uns et des autres, vers un modèle où les parties concernées par un délit peuvent s’exprimer et s’entendre sur la manière de réparer le dommage causé. L’implémentation de la justice réparatrice en milieu carcéral est un réel défi.
Pendant 2 journées, à travers des interventions et des ateliers, une photographie de ces quelques années d’implémentation et de construction sera effectuée en présence de différents acteurs internes et externes à la prison (détenu, victime, agent pénitentiaire, travailleur social, aide aux victimes, directeur de prison, consultant en justice réparatrice, médiateur, ...).

Lieu : Centre pénitentiaire Ecole de Marneffe, rue du Sart, 11 4210 MARNEFFE (près de Huy).

 * Contact : Nathalie DUMONT (CJR de la prison de Huy)-085/27.81.19
ou Valérie DUCAT (CJR de la prison de Marneffe)-085/71.02.48
Inscription : Marie MORNARD (CJR), S.P.F. Justice, Prison de VERVIERS, Chaussée de HEUSY, 81 à 4800 VERVIERS - BELGIQUE

 *** LE KIOSQUE ***

 - 2. - Pierre V. Tournier, "Mosaïque pénitentiaire : une topologie mouvante", Actualité juridique. Pénal, n°9/2004, 333-334,
Editions Dalloz. [dans le même numéro voir aussi un dossier sur l’irresponsabilité des malades mentaux]. ajpenal@dalloz.fr

 - Odile BARRAL, magistrat à Toulouse, "Les passeurs de murailles". Editions Erès, 2004, 153 pages, 10 euros. Il s’agit de ceux qui entrent en prison sans y résider : familles, visiteurs, éducateurs, surveillants. www.edition-eres.com

 - FORENSIC, revue de psychiatrie et psychologie légale, avril-juin 2004. adm@nha.fr. On y trouver, en particulier, la recommandation du jury (texte long) de la conférence de consensus de novembre 2003 sur "conséquences des maltraitances sexuelles. Les reconnaitre, les soigner, les prévenir".

- Bénédicte ZIMMERMANN (dir.) Les sciences sociales à l’épreuve de l’action. Le savant, le politique et l’Europe, Paris, Ed. Maison des sciences de l’homme (Dialogiques), 2004, 331 pages.

 - 3. - Petit guide de la scène crimonologique. Publications / suite

 * Les Cahiers de la sécurité intérieure. Publication de l’Institut
des hautes études de la sécurité intérieure (IHESI). Rédactrice en
chef : Anne Wyvekens, secrétaire de rédaction : Daniel Vizet,
assistant de rédaction : David Solignac. Lieu de réflexion concertée,
de recherche et de débat sur la sécurité Les Cahiers de la sécurité
intérieure abordent chaque trimestre une question de société et
d’actualité à travers un dossier thématique qui réunit des
contributions provenant d’horizons divers. Le caractère volontairement
pluraliste de la revue - définie comme un support de médiation entre
savoirs, savoir-faire et pratiques - s’ancre dans la confrontation des
points de vue de spécialistes émanant tant des mondes de l’université,
de l’entreprise que de celui de l’administration.
 csi.ihesi@interieur.gouv.fr

 Le guide, actualisé en permanence, peut être obtenu dans son intégralité, sur simple demande.

 - 4. - WWW., LE SITE DE LA SEMAINE, du coté de Fontainebleau

 Visitez le musée national (virtuel) des prisons :
 http://www.justice.gouv.fr/musee
Vous pouvez aussi vous y rendre, pour de vrai (visite sur rendez-vous) :
Musée national des prisons, 1, rue du Sergent Perrier,
77300 FONTAINEBLEAU, Tél. Fax 01 64 22 26 53.

 * contact : catherine.prade@justice.gouv.fr

 *** SMALL WORLD ***

 - 5. - RETOUR DE LUGANO (Suisse, canton du Tessin). Invité à
l’Assemblée générale de la Conférence européenne de la probation (CEP)
qui se tient une fois tous les trois ans et au colloque qui a suivi,
j’y ai présenté une communication intitulée : "La probation en
questions : La recherche criminologique, les politiques, les médias et
les citoyens, des savants sans influence ?". Ce texte, de 14 pages peut
vous être envoyé en document attaché, sur simple demande.

 Message perso : J’en profite pour saluer quelques nouveaux (elles)
ami(e)s rencontré(e)s à cette occasion : Montserrat Tohà i Solé,
Francine Teylouni, Slava Novak, Jaume Martin i Barberan, Paul
Verhaeghe, Clara Albino et Jose Nunes. Un grand merci aussi à Luisella
de Martini et à Giacinto Colombo pour leur superbe accueil. A bientôt.

 *** EN FRANCE, C’EST POUR BIENTÔT ? ***

 - 6. - Prison. Des médiateurs pour les détenus. UNE EXPÉRIMENTATION
permettant aux délégués du médiateur de la République d’intervenir en
milieu carcéral débutera d’ici à la fin de l’année dans une dizaine
d’établissements, ont annoncé lundi à Bapaume le ministre de la
Justice, Dominique Perben, et le médiateur, Jean-Paul Delevoye. Cette
intervention directe des délégués du médiateur doit permettre
d’éviter l’aggravation des tensions entre les détenus et
l’administration pénitentiaire en cas de litige. Les délégués du
médiateur - actuellement 230 - auront à régler des litiges relatifs
aux conditions de détention, à l’accès aux parloirs notamment, ou à
des litiges entre le détenu et d’autres administrations.
« Nous envisageons de procéder à une première expérimentation dans
un maximum d’une dizaine d’établissements », a annoncé M. Perben.
Le Parisien , mardi 21 septembre 2004 [communiqué par Bastien Lampire].

 *** PARIS RIVE GAUCHE, PARIS RIVE DROITE ***

 - 7. - PARIS. Mercredi 29 septembre 2004, 18h30. "Justice. Faut-il
une thérapie de choc ?" "LIBRES ECHANGES" (sic), les rendez-vous
mensuels de l’Institut Montaigne, avec Dominique PERBEN Garde des
Sceaux, Ministre de la Justice, Philippe BILGER, Avocat général à la
Cour d’appel de Paris, Hervé LEHMAN, Avocat au barreau de Paris et
ancien magistrat et Daniel SOULEZ-LARIVIÈRE, avocat au barreau.
Animateur : Philippe MANIÈRE. Claude HERTEUX, président du groupe de travail "Justice" présentera, à l’occasion de sa parution, le dernier
rapport "Pour la Justice" de l’Institut Montaigne.
Lieu : AXA, 25 avenue Matignon - 75008 Paris, métro - Miromesnil

 * Inscription obligatoire : info@institutmontaigne.org

 - 8. - PARIS, Jeudi 28 octobre 2004 à 20h30. Conférence débat
sur « La peine de mort en Pennsylvanie (Etats-Unis) ». Organisé par
L’Église réformée-La Maison fraternelle, l’ACAT Paris V, et le
Collectif "Octobre 2001". Avec Kurt Rosenberg (Pennsylvania
Abolitionists United Against the Death Penalty) et Nick Yarris,
William Nieves et Ray Krone, trois condamnés innocentés après avoir
passé plus de trente ans dans les couloirs de la mort en Pennsylvanie.
Conférence en anglais avec traduction simultanée. Participation aux
frais : 5 euros.

Lieu : à la Maison fraternelle 37, rue Tournefort 75005-Paris
Métro Place Monge (ligne 7) - RER Luxembourg (ligne B)- Bus 27-21.

 * Contact : acatparis5@voila.fr, http://acatparis5.free.fr

 *** EN REGION ***

 - 9. - BORDEAUX. Mercredi 13 octobre, 18 heures. Les droits de
l’homme en prison. Rencontre à l’intention des membres des
associations et organismes qui gravitent autour de la prison.
Préparation du forum qui se tiendra à Artigues près Bordeaux les
vendredi 4 et samedi 5 mars 2005 (soutenu par la délégation régionale
AFC-Aquitaine).

 Ordre du jour : Présentation de l’étude de la CNCDH sur les droits
de l’Homme dans la prison. Présentation du forum d’Artigues.
Quelles propositions d’actions formuler en conclusion de ce forum
pour que les droits de l’Homme soient effectivement respectés dans les
prisons ? Poursuite de la préparation du Forum. Qui veut s’investir ?

 Lieu : Salle Gintrac, Université Victor Segalen, Place de la Victoire à Bordeaux

 * Contact : ACAT, Jean-Pierre Barlet, 59, rue Max-Linde 33450 Saint
Loubès. Tél. : 05.56.20.42.47. email : jp.barlet@wanadoo.fr

 *** INTERACTIF ***

 - 10. - CHRONIQUE D’UNE MORT ANNONCEE : les silences du cabinet.
Aucune réaction du Garde des Sceaux aux nombreuses lettres de
protestation venues de France et de l’étranger, à la suite de la
supression de la subvention de 3 050 euros (par an) du prix français
de criminologie (Prix Gabriel Tarde). Si vous n’avez pas encore écrit,
il est toujours temps de le faire (M. le Garde des Sceaux, 13 place
Vendôme 75001 PARIS). Une pétition des anciens lauréats circule aussi.
Par aileurs, un certain nombre d’éditeurs devraient se faire entendre
prochainement.

Une lettre parmi d’autres (extrait) : "Membre de l’AFC et par ailleurs
chef de Service [d’une association de Contrôle judiciaire socio-
éducatif...], je m’associe à la protestation du Président de
notre association et vous demande de bien vouloir reconsidérer la
décision de votre ministère de ne plus subventionner le PGT.
Plus qu’une question d’argent, l’acte de subventionner une initiative
ou une action est symboliquement riche de sens et permet, pour celui
qui en décide, d’afficher sa confiance et son intérêt pour l’action à
laquelle il apporte ainsi son soutien.

A l’heure où plus que jamais les questions touchant au phénomène
criminel et délinquant sont au cœur des préoccupations des citoyens,
il me paraît nécessaire que des signes de soutien puisse être adressés
par l’Etat en direction de ceux qui oeuvrent dans ce domaine à des
actions de recherche et de réflexion.

Le maintien de la subvention du prix Gabriel Tarde par votre ministère
me paraîtrait dans ce sens participer de votre reconnaissance et de
votre intérêt pour notre démarche et notre action.

Je vous prie de croire, Monsieur le Garde des Sceaux, etc."

 *** AGORA ***

 - 11. - Dans la rubrique, il n’y a pas que le crime dans la vie...

Je viens de recevoir le dernier ouvrage d’Alain Cugno, "La blessure
amoureuse. Essai sur la liberté affective", Edition du Seuil, 170
pages, 18 euros. Avant même d’en prendre connaissance, j’avais envie>de vous le signaler... Philosophe, Alain Cugno est - entre autres
choses - l’un des neuf membres du jury du Prix français de
Criminologie (Prix Gabriel Tarde). Voir point 10.

 *** NOTA BENE ***

 "ICH" est une initiative personnelle et indépendante de toute
institution (subjectivité assumée). Nourri des informations que
chacun(e) veut bien me faire parvenir, ce courrier vous est adressé,
chaque lundi, car ce que je sais de vos activités ou de vos centres
d’intérêt me fait penser qu’il peut vous être utile. Si vous ne voulez
plus le recevoir, il vous suffit de m’en informer, en toute simplicité.
"ICH" ne contient jamais de document attaché.
 à la semaine prochaine...