14224 articles - 12260 brèves

Mon petit frère âgé de 19 ans NE S’EST PAS SUICIDE !!!

Mise en ligne : 10 March 2005

Texte de l'article :

Bonjour,
 
Je m’appelle Naïma BARKI, ce nom vous dit peut-être quelque chose ?
En effet, mon petit frère Nadir BARKI est décédé le 17/06/2004 à la prison de Loos les lille, au mitard.
Mon petit frère âgé de 19 ans NE S’EST PAS SUICIDE !!!
Contrairement à ce que l’on veut nous faire croire, Nadir à été retrouvé asphyxié par l’émanation de gaz de son matelas brûlé au mitard.
Ma mère venait le visiter tout les 2 jours au parloir, et Nadir racontait tout à ma mère.
Il racontait qu’il avait des soucis avec un gardien pénitencier, que ce gardien lui aurait dit je vais te tuer toi, ce n’était pas que mon frère qui avait des soucis avec ce gardien, curieusement beaucoup de détenus s’en plaignaient car il proférait des menaces de mort envers les détenus d’origine maghrébines (?!).
Nadir faisait des projets pour sa sortie, il n’avait qu’une chose en tête : se trouver du travail et construire sa vie sainement, il a compris qu’il n’était pas fait pour l’univers carcéral...
Nadir été à 10 jours de sa sortie quand il à été retrouvé décédé dans son minuscule mitard.
Ce fameux 17/06/2004 Nadir aurait crié au secours, il tapait de toute ses forces , puis plus rien, ses "colocataires" ont tapés pour donner l’alerte mais personne n’est venu et pôour cause les gardiens mataient lematch de foot france/croatie.......
La pénitentiaire à fait une grave erreur, au mitard on est censé surveillé les détenus toutes les 30 minutes !!!!!!!
La Directrice à tout de suite annoncé à ma mère que mon frère s’était suicidé C’EST FAUX !!!!
Avant qu’il y ai eu enquête ils se sont prononcés.
Mon frère est mort aux alentours de 23h20, cette Directrice n’était pas présente.....
Nous sommes persuadés que Nadir a été aidé.
Il est mort 10 jours avant sa sortie, et à un mois de ses 20 ans...
NADIR ADORAIT LA VIE.
Je voudrais me mettre en contact avec les médias pour que tout le monde sache, je voudrais le faire non seulement pour mon frère mais aussi pour tous ceux qui ont suivis et d’autres qui hélas suivront...
 
Naïma BARKI
CHAPELIER1@aol.com