14210 articles - 12260 brèves

Documents associés :

Communiqu de Ban Public

Type : Word

Taille : 317.5 kb

Date : 2-10-2005

La Scientologie et ses filiales investissent en force l’univers carcéral

Publication originale : 25 April 2005

Dernière modification : 3 October 2005

Texte de l'article :

La Scientologie et ses filiales
investissent en force l’univers carcéral

1) CRIMINON

Association de fait, non déclarée, mais disposant d’une boîte postale à proximité du siège national de l’Eglise de Scientologie à Paris dans le 17ème.
Elle distribue des tracts près de la Maison d’arrêt de Fleury Mérogis et Paris la Santé pour embrigader les prisonnier(e)s et leurs familles.
Lire le tract de Criminon

2) Le Chemin du Bonheur

Association distribuant un "code moral laïc" en milieu carcéral.
Il s’agit des 21 recommandations de Ron Hubbard, le gourou de
la secte.

3) Applied Scholastics

Applied Scholastics travaille sur le créneau de l’alphabétisation en milieu carcéral.

4) Able International

Able International travaille sur le créneau de l’alphabétisation en milieu carcéral.

5) NARCONON

Narconon travaille officiellement sur la lutte contre la toxicomanie et l’accompagnement des détenu(e)s dépendant(e)s.

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------
Réponses reçues à cet article
----------------------------------------------------------------------------------------------------

Reçu le 03/05/05
Bonsoir,
Je viens de prendre connaissance de votre communiqué du 25 avril dernier (La Scientologie et ses filiales...) et je souhaiterais y apporter quelques petites précisions.
Criminon France a été créée le 16 avril 1996. Il s’agit d’une association loi 1901 qui apparaît comme toute autre association au Journal Officiel.
L’association Criminon est une organisation entièrement laïque, qui utilise "la technologie de réforme criminelle" créée par L. Ron Hubbard, basée sur des principes tels que : "C’est seulement lorsqu’un homme a perdu le respect de lui-même qu’il s’adonnera à des actes criminels." "On n’amène pas un criminel à s’amender ou à se réformer par la punition... mais par le rétablissement, chez lui, du respect de lui-même."
Vous pouvez obtenir plus d’information en visitant le site http://criminon.free.fr
Je reste à votre disposition.
Bien cordialement,

----------------------------------------------------------------------------------------------------

Reçu le 29/04/05 
Un certain étonnement quand même de ma part que j’aimerai partager.
La scientologie veut embrigader les prisonniers, c’est un comble non ! J’aurais cru qu’il l’étaient déjà et puis entre nous ça serait grave qu’un criminel se tourne vers autre chose que le crime ? J’ai certains doutes que les prisonniers et leur famille aient plein d’argent ou alors si c’est pour récupérer l’argent des hold-up !!.
L’archarnement de certains contre la scientologie me parait excessif et plus crédible.
Simple hypothèse, mais peut-être est-ce que cette scientologie essaie tout simplement d’aider les prisonniers dans un monde ou ils ne rencontrent pas grand soutien.

----------------------------------------------------------------------------------------------------

Reçu le 26/04/05 
Ils ont fait des tentatives à la maison d’arrêt de Lyon.Ils ont distribué des cours, appelés le chemin du bonheur. j’ai prévenu les mèdias, auxillia qui intervient dans cette maison d’arrêt, et l’association "le San Marco", qui acceuille les familles. L’administration pénitrentiaire aurait menacé de déposer une plainte pour protéger les mineurs incarcérés. L’a-t-elle fait ? En tous cas, les cours du chemin du bonheur ont été bloqués par le service courier.

----------------------------------------------------------------------------------------------------

Reçu le 26/04/05 
J’imagine que vous avez déjà dû jeter un oeil sur mes sites critiquant la scientologie, Criminon et les autres filiales de l’organisation internationale scientologue, petit empire commercial que le fisc américain a toutefois reconnu "non-lucratif" sous la pression d’environ 2200 procès intentés dans tous les USA par la secte (Voir www.antisectes.net/nyt397.htm). Par contre, la secte paie des impôts, la TVA etc en France.
 
N’oublions pas que la scientologie a été condamnée à de multiples reprises et en différents endroits pour escroquerie, extorsion, homicide, non-assistance à personne en danger et diverses autres broutilles ; en particulier, le gourou Hubbard, (auteur du soi-disant "code moral laïque"), a été condamné à 4 ans fermes et 35000 f d’amende en 1978 par la 13e chambre correctionnelle du TGI de Paris, cf www.antisectes.net/jugt78.htm.
 
Quant aux méthodes que propose la secte , elles sont toujours pipées, voire carrément dangereuses. Ainsi, l’état de Californie a récemment rejeté les "conférenciers Narconon" (autre filiale scientologue et cousine de "Criminon"), du fait que ces gens *enseignaient* des éléments fallacieux et contraires aux faits scientifiques.
 
Par ailleurs, la secte n’accepte pas les gens qui ont un casier judiciaire pour ses "services". On peut donc s’étonner qu’elle vienne draguer dans les prisons, puisque les clients qu’elle pourrait y convaincre n’auront ensuite pas droit aux "vrais" cours de la secte, mais qu’ils seront utilisés par elle comme main d’oeuvre gratuite pour distribuer ses publicités mensongères dans la rue. Ces prisonniers pourront ainsi répandre la bonne parole du gourou délinquant, et partfois, servir d’agents de renseignement au mouvement (la scientologie possède un site mondial de délation en 16 lanagues, sur www.rtc.org), en pleine violation des lois sur le fichage informatique.
 
Je ne crois donc pas, étant un ancien cadre dirigeant scientologue français, qu’il faille autoriser les représentants scientologues à venir draguer la clientèle carcérale, même si, de prime abord, la lecture du code moral signé de l’escroc Hubbard a pu exceptionnellement inciter certains d’entre eux à décider de se mieux se comporter à la sortie de prison.
 
Car au bout du compte, le seul but poursuivi par cette secte est très clairement exprimé dans les bulletins confidentiels que les scientologues de base ne lisent pas mais dont ils sont imprégnés durant leurs nombreux contacts avec la secte : domination mondiale.
 
Je vous en joins deux extraits en exemple ; la dernière phrase est assez claire : "Contrôlez ces agences". Hubbard parle bel et bien ici des administrations. Donc, la justice, etc etc.

----------------------------------------------------------------------------------------------------

Reçu le 26/04/05 
Bonjour,
 Bravo pour les documents et initiatives contre cette saloperie qu’est la scientologie. Me reste gravée dans ma mémoire l’importante MANIF contre cette SECTE en novembre 2001 dans le 17éme arrondissement.
Cest une pieuvre à combattre et qui menace ....

----------------------------------------------------------------------------------------------------

Reçu le 25/04/05 
Merci beaucoup pour cette information qui nous est bien utile.

----------------------------------------------------------------------------------------------------

Reçu le 25/04/05 
Bravo pour votre communiqué ! c’était important de faire circuler l’info.
Bien à vous

----------------------------------------------------------------------------------------------------

Reçu le 25/04/05 
Criminon se vise pas seulement les sortants de prison. Elle vise aussi les visiteurs de prison et tout intervenant extérieur.

----------------------------------------------------------------------------------------------------

Reçu le 25/04/05 
Nous vous remercions de publier des mises en garde au sujet des associations affiliées à la scientologie qui investissent (entre autre) le milieu carcéral. Criminon tracte hélas aussi sur Fresnes. Trouvant cette association suspecte, nous nous sommes renseignés, arrivant aux mêmes conclusions que vous. Nous avons aussitôt alerté nos membres et nos référents au SPIP.

----------------------------------------------------------------------------------------------------

Reçu le 25/04/05 

Pour info : trouvé sur Internet. (NDLR : http://criminon.free.fr/)

Criminon, ou « Non au crime », est un programme de réhabilitation qui utilise les technologies mises au point par l’humaniste Ron Hubbard pour aider les personnes incarcérées à retrouver leur fierté et l’estime d’eux-mêmes.

Criminon, dont le siège se trouve à Los Angeles, est né du programme Narconon de réadaptation des toxicomanes. Compte tenu de l’utilisation croissante de la drogue dans tous les secteurs de la société, le programme de Narconon, au cours des années 80, a commencé à se concentrer sur les activités communautaires. C’est à ce moment que Criminon est entré dans les établissements pénitentiaires.

Criminon apporte aux détenus la connaissance et les capacités nécessaires pour changer leur vie et devenir des membres productifs de la société.

Criminon aide actuellement plus de 7000 détenus dans plus de 2000 prisons et établissements pénitentiaires, principalement aux Etats-Unis.

En 1990, un programme pilote du Tribunal pour enfants mis en place avec Criminon, dans le comté de Butler en Alabama, a permis de découvrir que chez les délinquants qui étaient en contact avec le programme, le taux de récidive tombait à 2% au lieu de 80% pour ceux qui n’étaient pas impliqués dans le programme.

Le programme Criminon a été adopté par le Gouvernement mexicain à la suite de la réussite d’un programme pilote dit de « la deuxième chance » qui s’est déroulé à la prison d’Ensenada à partir de 1995.

Criminon existe en France depuis 1998. Les bénévoles de Criminon France entrent en contact avec un ou plusieurs détenus et établissent un échange de correspondances régulières incluant des lettres personnelles et des leçons tirées du livret Le Chemin du Bonheur.

----------------------------------------------------------------------------------------------------