14554 articles - 12260 brèves

Incidents lors de l’incarcération de Stéphane Krauth

Mise en ligne : 25 October 2004

Dernière modification : 13 November 2004

Texte de l'article :

LE RETOUR de Stéphane Krauth, vendredi soir, à la maison d’arrêt de Metz-Queuleu, a été particulièrement mouvementé, après sa condamnation, quelques heures plus tôt, par la cour d’assises, à la perpétuité pour l’enlèvement, le viol et la mort de Karine Schaaff, en juillet 2001, à Bitche (Moselle). Selon le syndicat CGT-pénitentiaire, le détenu de 26 ans a été « injurieux avec les surveillants, leur crachant au visage. Sept personnes ont été nécessaires pour le maîtriser, l’obliger à obtempérer ». Une version contredite par les avocats du prisonnier, qui lui ont rendu visite hier après-midi. « Il a une énorme bosse sur le front, un cocard à l’oeil, des traces de griffures. Il a servi de défouloir. Un seul détenu n’a pas pu frapper huit mâtons. Personne ne le croira. Je suis très choquée », souligne M e Dominique Boh-Petit. Les deux parties doivent porter plainte lundi.

Le Parisien , dimanche 24 octobre 2004

VOIR EN LIGNE : Le Parisien