14219 articles - 12260 brèves

Documents associés :

Prsentation livre

Type : PDF

Taille : 133.4 kb

Date : 30-03-2008

Type : JPEG

Taille : 19.3 kb

Date : 30-03-2008

Gwénola Ricordeau "Les détenus et les proches, Solidarités et sentiments à l’ombre des murs"

Mise en ligne : 1 April 2008

Dernière modification : 16 September 2008

Texte de l'article :

LES DÉTENUS ET LEURS PROCHES
Solidarités et sentiments à l’ombre des murs
Gwénola Ricordeau

Autrement,
Collections
Mutations
272 pages - 22 €
Mise en vente le 11 avril 2008


Le livre
Ce livre aborde un thème rarement évoqué dans les recherches, les documentaires ou les débats sur la prison : les proches des personnes détenues. Ils sont pourtant plus d’un demi-million en France a avoir un parent, un conjoint, un enfant, un frère ou une sœur en prison.
L’enquête de terrain s’est déroulée sur plusieurs années. Elle s’est d’abord effectuée auprès d’anciens détenus ayant été incarcérés pour des durées très variables, et libérés depuis plus ou moins longtemps, puis auprès de personnes détenues. Cinq établissements pénitentiaires (Bapaume, Caen, Pau, Clairvaux, Les Baumettes) ont été retenus pour leur diversité : taille, localisation, régime carcéral et profil de la population carcérale. L’auteur y a rencontré des hommes, des femmes, quelques mineurs, des prévenus, des condamnés et quelques « innocents », des français et des étrangers.
Les types de délits ou crimes (et de longueur de peine) étaient très divers.
Des expériences de la prison très différentes sont donc évoquées : de celle d’Estelle, jeune primaire, consommatrice d’héroïne, incarcérée depuis trois jours à la maison d’arrêt de Pau... à celle de Frédéric, 41 ans, en prison depuis dix-neuf ans, ancien évadé et libérable en 2044.
Enfin, des proches (des compagnes, des parents, des enfants) de détenus ont été interviewés, souvent dans des structures d’accueil des visiteurs (de jour et de nuit).
Le plan de l’ouvrage se déroule de l’entrée en détention à la sortie et la réinsertion. Ces différents « moments » sont l’occasion d’aborder des stades de la vie privée des détenus et de leurs proches, leurs modes de communication : le parloir, la correspondance, le téléphone, mais aussi l’argent, les pratiques sexuelles, le travail... et tout ce qui se joue là pour la vie conjugale, l’éducation des enfants ou la position sociale.
Abondamment appuyé sur des extraits des entretiens recueillis par l’auteur et sur son journal de terrain, le livre porte un regard critique sur le traitement, par le système pénitentiaire, des personnes détenues et de leurs proches.
Une annexe présente une bibliographie et des documents pour aller plus loin, un lexique et la liste des personnes interrogées.

L’auteur
Gwénola Ricordeau est docteure et chercheuse en sociologie. Cette enquête est tirée de sa recherche effectuée pour sa thèse soutenue en 2005. Ses travaux portent notamment sur le monde carcéral, les liens entre les détenus et leurs proches, la sexualité et l’intimité en prison. Elle enseigne à l’Université Lille-III et a participé à de nombreux colloques. Auteur d’articles scientifiques, en particulier sur la prison, c’est sa première publication.

Préface de Abel-Hafed Benotman
Abel-Hafed Benotman est notamment l’auteur de Les Forcenés (2000), Éboueur sur échafaud (2003) et Marche de nuit sans lune (2008), tous édités chez Rivages.

Contact presse :
DORIS AUDOUX
Tél. 01 44 73 79 86
Fax 01 44 73 00 12
doris.audoux@autrement.com

A propos du livre :

La vie des idées
http://www.laviedesidees.fr/Relations-familiales-a-l-epreuve.html

Le Mensuel de l’Université
http://www.lemensuel.net/Les-familles-subissent-aussi-une.html

Le Journal de Saone et Loire
http://www.lejsl.com/actu/chalon/20080617.JSA6437.html

Interview sur France Culture le 15 septembre 2008

http://www.radiofrance.fr/chaines/france-culture2/emissions/aplusduntitre/fiche.php?diffusion_id=66210