14224 articles - 12260 brèves

Deuxième courrier de mon petit frère Nadir daté du 20/04/2004

Mise en ligne : 22 April 2005

Texte de l'article :

Deuxième courrier de mon petit frère Nadir daté du 20/04/2004

Chère kima,
 
J’espère que tu vas bien inchalllah.
 
Moi ça va, impeccable je vais bien, je viens de recevoir ta carte elle m’a 
fait très plaisir.
Tu dois le savoir, les lettres c’est pas trop mon truc car ici il y a que du vieux, je ne sais pas trop quoi dire sauf que j’attend avec impatience la confrontation pour mon affaire, on verrad’ici là je patiente, mais je m’occupe d’ailleurs en ce moment je lis un livre " le bandit n’étais pas manchot". Je viens de le commencer il a l’air d’être bien.
 
J’espère que pour ton travail ça baigne au fait félicitations j’ai oublié de te le dire, ça fait déjà presque 5 mois que je suis là et j’ai rien vu et c’est là que je vois que la vie elle va vite, là j’ai demandé à maman qu’elle me ramène l’adresse de génération projet ( ou progrès), une association à 
Wattrelos.
Dès que j’ai finis de t’écrire j’écris à Pérrine ma correspondante, je vais lui demander si elle peut commencer à me chercher un C.E.S. dans le bâtiment comme ça dès que je sors inchallah je ne dors pas je le fais direct pour pouvoir acquérir de l’expérience parceque j’ai parlé avec quelqu’un ici et ce travail avec des diplômes, ça paye bien et il n’y a pas de chomage. D’ici là, je me porte bien tout doucement mais surement. Aller je te souhaite une bonne motivation pour ton travail et que dieu te protège.
 
Nadir
 
 
Que dieu te protège toi mon frère, si j’avais su je t’aurais soutenu, je serais venu te voir en prison même si je sais que je ne l’aurais pas supporté.
PARDON, pardon petit frère, quel courage tu avais, pardon de n’avoir pas été là pour toi, j’étais tellement contrarié de te savoir en prison, je voulais entrer dans la police mais j’ai fais une grave erreur.