14554 articles - 12260 brèves

Des prisonnier(e)s "racketté(e)s" (article de l’Express)

Mise en ligne : 22 February 2011

En savoir plus
Texte de l'article :

Des détenus "rackettés"

Par L’Express.fr Franck Dedieu, publié le 16/02/2011 à 10:30

Jusqu’à 40 euros mensuels par prisonnier pour pouvoir regarder la télévision.

La vie en prison coûte une fortune aux détenus, comme le montre une enquête de L’Expansion à paraître le 24 février. Les prix des produits dans les supérettes carcérales sont prohibitifs : en Picar- die, par exemple, le Kiri, la tablette de Crunch et la bouteille de Badoit sont plus chers - respectivement de 142 %, 129 % et 102 % - que dans la grande surface voisine. Le rouleau de papier toilette, à la maison d’arrêt de Saint-Malo, coûtait 0,39 euro en 2009 (+ 77 % par rapport à Carrefour). De même, aux Baumettes, les détenus payent 40 euros par mois chacun pour voir la télévision, même s’ils louent un seul poste dans une cellule où ils sont plusieurs ! Cet "impôt carcéral" tombe dans les caisses des associations socioculturelles généralement gérées par les surveillants de prison. Avec 800 000 euros à la fin de 2009, l’association de Fleury-Mérogis est la plus riche de France. Sur tout le territoire, le pécule des matons s’élèverait à environ 10 millions d’euros, gérés, selon la Cour des comptes, "dans des conditions opaques".