14260 articles - 12260 brèves

Communiqué d’Alima Boumediene-Thiery "Commission d’enquête sur le suicide en prison : Urgence !"

Mise en ligne : 15 January 2009

Dernière modification : 15 January 2009

Texte de l'article :

Alima Boumediene-Thiery

Sénatrice des Verts

COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMISSION D’ENQUETE SUR LE SUICIDE EN PRISON : URGENCE !

L’année 2009 compte déjà 15 suicides dans les prisons françaises, en seulement deux semaines.

Le Parlement ne peut rester inerte devant cette hécatombe. Il ne peut rester, passif, devant des prisons qui se transforment en mouroir de la République. Un signal fort doit être donné par les parlementaires, qui doivent se saisir du dossier avec détermination, afin d’apporter au Gouvernement et à l’administration pénitentiaire, des pistes de réflexion pour apporter des solutions aux tragédies que connaissent nos prisons.

La sénatrice Alima Boumediene-Thiery rappelle qu’elle a déposé, avec les autres sénateurs Verts, une résolution créant une Commission d’enquête sur les carences du dispositif français d’évaluation des risques suicidaires en prison dont l’objectif serait de faire toute la lumière sur les récents suicides en prison et permettrait de mieux définir une politique de prévention efficace et solide des suicides en prison. 

En sa qualité de membre du Conseil Supérieur de l’Administration pénitentiaire, la sénatrice estime qu’il est temps de stopper l’hémorragie de suicides en prison.

Les instructions de détection des détenus présentant des risques suicidaires ne suffit pas, comme en témoigne le suicide d’un détenu de 25 ans, connu pour ses problèmes psychologiques, au centre de détention d’Ecrouves (Meurthe-et-Moselle). Seule une véritable mise à plat des outils de détection et de prévention des risques suicidaires pourra déboucher sur des solutions durables et efficace de lutte contre le suicide en prison.

En effet, cette Commission d’enquête permettrait de faire la lumière sur les outils nécessaires à une meilleure appréhension du suicide en prison et ferait la lumière sur les carences du dispositif existant.

La Commission des Lois du Sénat doit se saisir de cette question et inscrire la commission d’enquête à l’ordre du jour.

Pour obtenir le texte de la demande de création de la commission d’enquête : 01 42 34 31 06