14219 articles - 12260 brèves

Association d’aide aux sortant(e)s de prison

Mise en ligne : 9 December 2006

Texte de l'article :

Un coup de pouce à une association d’aide aux sortants de prison

L’Estran (du nom de cette partie du rivage comprise entre le plus haut et le plus bas niveau de la mer) regroupe :
- l’Association des Cités du Secours catholique (ACSC),
- l’association Le Verlan,
- l’Association pour la réflexion action prison et justice (Arapej),
- l’association Aurore
- et l’Association de police criminelle appliquée et de réinsertion sociale (Apcars).

Créée en 1996, l’association L’Estran a bien failli voir l’anniversaire de ses dix ans d’action auprès des sortants de prison, terni par de gros soucis financiers, en raison d’un désistement du Fonds social européen (FSE).
Une subvention exceptionnelle de la mairie de Paris, d’un montant de 26 000 euros, doit, prochainement, venir chasser les nuages au-dessus de cette organisation, qui rassemble cinq des principaux acteurs associatifs de la prise en charge des publics "justice" (voir encadré).
L’association assure en fait une double mission, à commencer par un accueil de "premier niveau" , immédiat et inconditionnel, des publics qui lui sont adressés par les travailleurs sociaux (notamment membres de l’administration pénitentiaire), dans un cadre de centre d’hébergement et de réinsertion sociale (CHRS), agréé par la DASS de Paris.
"Notre capacité CHRS de 40 places nous permet d’offrir 14 600 nuitées en hôtel par an, à 550 usagers que nous accompagnons durant une période de trois à quatre semaines, avant de les orienter vers des solutions plus pérennes" , a ainsi expliqué au site des ASH , le directeur de l’Estran, Robert Schnatter.
D’autre part, en tant qu’union d’associations, elle constitue "un lieu recours et ressources" pour les acteurs de la prise en charge des publics justice, "par la mise en place notamment d’actions de formation" (avec l’université de Paris - Sorbonne) et "de recherche action" (avec une préparation à la sortie du milieu carcéral par exemple), a-t-il ajouté.
L’Estran publie aussi, par ailleurs, un "agenda social" , vendu à prix coûtant (de 2 à 5 euros, selon les quantités), aux associations de lutte contre l’exclusion qui souhaiteraient l’offrir aux personnes qu’elles accompagnent.
"A la fois agenda classique (pour qui a un agenda, ce qui est rarement le cas de nos publics...), mais aussi guide recensant les lieux ressources pour les accompagner dans leur insertion" , selon Robert Schnatter, ce cadeau de saison est édité à 20 000 exemplaires.

Association L’Estran
10, rue Ambroise-Thomas
75009 Paris
Tél. 01 53 24 92 20
Fax 01 53 24 92 21
Courriel : estran.agenda@yahoo.fr

Source : ASH