13742 articles - 12253 brèves

Aliénation

Mise en ligne : 9 août 2002

Dernière modification : 20 août 2003

Texte de l'article :

Comme d’habitude, ma plume est emplie de colère, de dégoût, de venin. Je vais aborder le sujet de l’aliénation qui nous entoure, qui nous étouffe. De par ce mot, je parle de toutes politiques ; toutes lois, tous gouvernements, toutes prisons, tous hôpitaux psychiatriques.

Serait-ce un pléonasme* de dire que c’est la société métro/boulot/dodo qui a fait de nous des détenus ? Serait-ce un pléonasme de dire que cette société a fait de nous des exclus ? Des pestiférés ? Serait ce un pléonasme de dire que dans l’enceinte de ces murs qui nous prive de liberté, cette société agit encore et détruit la signification du mot solidarité ? Serait ce un pléonasme de dire que cette société nous empêche, nous interdit de laisser libre court à notre imaginaire ? Serait ce un pléonasme de dire que tout discours politique veut nous noyer dans des palabres journalistiques pour faire, du moins essayer, de nous des agneaux ?

Non ! Je dis non à tout ça !!! Malgré l’étouffement carcéral, mon volcan ne s’éteindra jamais ; malgré les barreaux et les barbelés, j’aurai toujours en moi, en ma lave, en mon esprit le drapeau noir et rouge ! On m’écrase, m’efface, mais jamais ils ne pourront tuer mes pensées… Ma lave qui a été et sera toujours Amour, Amitié, Solidarité et Liberté.

A toutes et à tous détenu(e)s, à toutes leurs familles, à toutes associations ou organismes qui nous défendent, je leurs demanderai de bien vouloir se tenir par la main et de s’unir avec franchise… sans arrière pensée. Nous sommes tous dans des geôles de l’Etat français, donc forçats de la République, donc nous sommes tous des prisonnier(e)s politiques ! arrêtons ces distinctions entre nous, ça profite à l’administration, à la société, à l’Etat… et si nous arrivons ne serait-ce que de ne plus nous juger entre nous, ça serait un grand pas vers l’abolition de ce que j’appelle l’aliénation.

A toutes et à tous les détenus en France et dans le monde, à toutes leurs familles, à toutes les associations,

Force, Détermination et Solidarité

David

* Pléonasme = redondance
"répéter une idée sous deux formes différentes"

{mini}