14220 articles - 12260 brèves

(2003) L’organisation des soins en matière de traitements de substitution en milieu carcéral

7.1 Questionnaire soignant

Mise en ligne : 28 August 2006

Texte de l'article :

QUESTIONNAIRE SOIGNANT
COMMISSION CONSULTATIVE NATIONALE
DES TRAITEMENTS DE SUBSTITUTION

LIEU :
DATE :
INTERLOCUTEUR :

QUESTIONS GENERALES :

1. Sur l’établissement
- Type d’établissement
- Nombre de détenus
- capacité totale

2. Structures sanitaires présentes
UCSA : file active rattachement
SMPR : file active rattachement
CSST : file active rattachement
Pharmacie : rattachement

QUESTIONS SUR L’ORGANISATION DES SOINS :

1. De quand date la mise en place de la substitution
- buprénorphine
- méthadone

2. Qu’est ce qui détermine l’offre de soins ?
- initiative d’un soignant
- demande du détenu
- administration pénitentiaire

3. Qui fait le repérage des patients sous substitution ?

4. Comment évaluez vous les besoins de chaque détenu ?

5. Proposez vous les deux traitements ?
si non, sur quel critère privilégiez vous l’un ou l’autre ?
comment gérez-vous le passage de l’un à l’autre ?

6. Qui fait la prescription :
- buprénorphine
- méthadone

7. Implication de la pharmacie ?
- acheminement
- gestion des stocks
- coût

8. Place et fréquence des contrôles urinaires
- produits recherchés
- indications
- fréquence

9. Constitution de l’équipe

QUESTIONS SPECIFIQUES :

1. Poursuite des traitements de substitution
Les traitements de substitution sont-ils poursuivis :
oui
non
Qui prend la décision
- Buprénorphine
- Méthadone
Quand poursuite, sur quels éléments :
Buprénorphine
propos du patient seul
contrôle de la prescription auprès
- du médecin ou CSST (qui ?)
- du pharmacien
- confirmation par fax
Méthadone
propos du patient seul
contrôle de la prescription auprès
- du médecin ou CSST
- du pharmacien
- confirmation par fax
Quelle stratégie adoptez vous quant aux posologies ?
Maintien systématique des posologies :
- sur les propos du patient
- après vérification
Si réduction des posologies, sur quel critère et avec quelle évaluation de la posologie optimale ? :
Etes vous satisfait de ce fonctionnement ?
Rapport substitution/milieu carcéral page 62/74
Quelles propositions éventuelles feriez-vous ?

2. Initialisation des traitements de substitution
Initialisez vous des traitements par
- Buprénorphine
- Méthadone
Qui prend la décision de l’initialisation par
- Buprénorphine
- Méthadone
Mettez vous en place une surveillance particulière en début de traitement :
- au niveau du suivi et/ou de son rythme
- au niveau de la délivrance par contrôles urinaires
Quels critères utilisez vous quand à la détermination des posologies ?
Etes vous satisfait de ce fonctionnement ?
Quelles propositions éventuelles feriez-vous ?

3. Fractionnement et modalités pratiques de délivrance

BUPRÉNORPHINE
Qui effectue la délivrance :
Où la délivrance s’effectue-t-elle :
- lieu de soins
- détention
- mixte
La délivrance est-elle :
- quotidienne
- fractionnée
- graduelle (quotidienne puis fractionnée) au bout de combien de temps
Effectuez vous un contrôle de la délivrance
- si oui, selon quelle modalité
- de manière constante ou évolutive

METHADONE
Qui effectue la délivrance :
Où la délivrance s’effectue-t-elle :
- lieu de soins
- détention
- mixte
La délivrance est-elle :
- quotidienne
- fractionnée
- graduelle (quotidienne puis fractionnée) au bout de combien de temps
Effectuez-vous des dosages plasmatiques de méthadone ?
Dans quelles indications
Etes vous satisfait de ce fonctionnement ?
Quelles propositions éventuelles feriez-vous ?

4. Confidentialité des soins
La liste des patients sous substitution est-elle accessible à des non soignants ?
Comment organisez vous la liste des patients devant être appelés pour prise de leur substitution ?
Etes vous satisfait de ce fonctionnement ?
Quelles propositions éventuelles feriez-vous ?

5. Co-prescriptions
Limitez vous les co-prescriptions de psychotropes lorsque un traitement de substitution est en cours ?
Si oui, quelles molécules plus spécifiquement :
Comment gérez-vous les problèmes de sevrage si cette co-prescription existait avant incarcération :
Existe-t-il au sein de votre établissement une possibilité de double prescription ?
Etes vous satisfait de ce fonctionnement ?
Quelles propositions éventuelles feriez-vous ?

6. Prise en charge globale
Existe-t-il dans votre service des réunions d’équipe autour de la prise en charge des patients ou des orientations thérapeutiques ?
De quelles modalités complémentaires de prise en charge disposez-vous ?
Suivi social
- contact systématique
- proposition systématique
sur demande du détenu
Suivi psychologique : contact systématique
- proposition systématique
- sur demande du détenu
Activités thérapeutiques
- type d’activité
- indications
Education à la santé
Avez-vous connaissance de pratiques d’injection en détention ?
Avez vous connaissances d’autres pratiques à risques telles que piercing, tatouages ?
Intervenants extérieurs

7. Préparation à la sortie/transferts
Beneficiez vous de session de préparation à la sortie (QIS, plate-formes, sessions...) ?
Comment effectuez vous le relais lors de la fin d’incarcération :
- rencontres préalables sur place
- coup de fil
- courrier
- communication d’une adresse
Du point de vue social, évaluez vous systématiquement chez les patients substitués :
- la couverture sociale
- la présence d’une CMU
Comment passez vous le relais en cas de transfert ?
Participez vous à des projets d’aménagement de peine pour les patients substitués ?
Différenciez-vous la préparation à la sortie en fonction du maintien ou de l’initialisation du traitement de substitution en milieu carcéral ?
Etes vous satisfait de ce fonctionnement ?
Quelles propositions éventuelles feriez-vous ?

8. Extractions
Quelle stratégie adoptez vous en prévision d’une extraction pour un traitement par
Buprénorphine
Méthadone
Quelle stratégie adoptez vous lorsque vous n’avez pas été informé de l’extraction
Buprénorphine
Méthadone
Etes vous satisfait de ce fonctionnement ?
Quelles propositions éventuelles feriez-vous ?

9. Formation
Formation des intervenants
- Comment vous êtes vous formés sur les traitements de substitution ?
- Estimez vous avoir des besoins spécifiques de formation ?
Existe-t-il des actions de formation/information à l’intention :
- du personnel sanitaire qui les effectue
- du personnel pénitentiaire qui les effectue
- des détenus qui les effectue
Etes vous satisfait de ce fonctionnement ?
Quelles propositions éventuelles feriez-vous ?

Souhaitez vous faire des remarques complémentaires sur ce questionnaire ou sur les modalités pratiques de prise en charge des patients substitués en milieu carcéral.