14463 articles - 12260 brèves

(2001) Psychiatrie en milieu pénitentiaire (Franche Comté)

4 Conclusions

Mise en ligne : 18 June 2005

Texte de l'article :

Conclusions
1° Journée Inter-régionale des intervenants, des dispositifs de soins psychiatriques en milieu pénitentiaire (Franche-Comté 1 Juin 2001)

Dr Joseph Minervini - Psychiatre - PH temps partiel Responsable du dispositif des Soins Psychiatriques à l’UCSA de la Maison d’Arrêt de Besançon Tél 03 81 52 12 80

C’est par une belle journée de printemps annonçant un été qui tardait à venir que s’est tenue à Besançon le 1er Juin 2001, dans un cadre agréable, la 1ère Journée Bisontine des Dispositifs de Soins Psychiatriques intervenant en milieu carcéral.

Cette rencontre se voulait répondre aux souhaits de notre équipe de collaborer dans un travail en réseau au sujet de notre pratique de soins en milieu pénitentiaire. 

Yana MUGNIER et Joseph MINERVINI avaient pris cette initiative et avaient adressé à l’ensemble du Dispositif de Soins Psychiatriques de la région pénitentiaire un questionnaire au cours de l’année 2000 afin de retenir l’accord de principe de
chaque équipe de participer à un travail en réseau et de collecter les thèmes à évoquer. 

Dany WANBERGUE et son équipe du SMPR de Dijon avaient eu la même idée, au même moment. Les grands esprits se rencontrent...

Cette journée se déroulera autour de quatre thèmes avec une communication de chaque organisateur :
> Dr Joseph MINERVINI : La Psychiatrie en milieu pénitentiaire - Etat des Lieux
> Sophie ROYER : la prise en charge psychologique des mineurs : un défi ?
> Yana MUGNIER : les délinquants sexuels, bilan de la prise en charge individuelle et groupale
> Denis GRUTER : approche groupale d’une conduite addictive

Vous trouverez ci-jointes les communications de chacun.
Autour de chacun des thèmes retenus, des échanges fructueux ont permis d’évoquer :
> La situation de la psychiatrie en milieu carcéral et les profonds bouleversements qui semblent se pointer a l’horizon avec la discussion de la loi pénitentiaire et la publication du rapport Roelandt et Piel.
> La discussion sur le travail autour des mineurs incarcérés à la Maison d’Arrêt
de Besançon.
> Les modalités de prise en charge des délinquants sexuels.
> La prise en charge des toxicomanes et des alcooliques.

En Conclusion : Cette journée fut riche d’enseignement.

Elle a permis aux équipes des Dispositifs de Soins Psychiatriques intervenant en Milieu Pénitentiaire de faire connaissance, d’évoquer différents problèmes rencontrés par chacun, de préciser notre désir de sortir de notre isolement afin d’obtenir le soutien de tous dans nos revendications légitimes, d’améliorer la qualité des soins conformément à nos missions rappelées par la Loi de 1994.

Une prochaine rencontre est souhaitée rapidement et devrait se tenir à Besançon fin septembre et pourra s’organiser en deux temps avec. dans la matinée, l’évocation des différents problèmes institutionnels et généraux et dans l’après-
midi un débat plus constructif autour d’un thème précis qui reste à déterminer.

Nous remercions Monsieur BERGEZ des Laboratoires Lilly pour sa contribution à la réalisation de cette journée.

Avec nos remerciements et notre amitié au Docteur Bernard ROBINET, Maître-Toile du site www.psy-desir.com

source : site psy désir