14576 articles - 12260 brèves

(2009) Laon / Centre pénitentiaire : Un détenu retrouvé mort dans sa cellule

Mise en ligne : 3 April 2009

Texte de l'article :

Laon / Centre pénitentiaire : Un détenu retrouvé mort dans sa cellule

Yannick Devoir, 22 ans, a été retrouvé mort, dans sa cellule. Il s’agirait d’une overdose médicamenteuse ou stupéfiante. Une enquête a été ouverte par le parquet. Un détenu a été retrouvé mort, mardi au petit matin par ses codétenus dans une cellule du centre pénitentiaire de Laon. Immédiatement, le parquet a ouvert une enquête et a ordonné une autopsie pour déterminer les causes de la mort. Elle a été pratiquée dans la foulée à l’institut médico-légal de Saint-Quentin.
« La mort remonterait à la nuit de lundi à mardi. L’examen post mortem ne fait état d’aucune violence. Il n’y a pas eu l’intervention d’un tiers dans la survenance du décès. Il n’y a aucune suspicion que ce détenu ait été victime d’un acte criminel », explique le procureur de la République, Olivier Hussenet.
Pour comprendre ce qui a bien pu se passer, des analyses toxicologiques ont été faites : « Les résultats sont en cours. De toute évidence, il s’agit d’une intoxication médicamenteuse ou stupéfiante. »
Suicide ? Accident ? Le parquet penche davantage pour la seconde hypothèse. Yannick Devoir était en détention pour des faits d’infraction à la législation sur les stupéfiants. « C’était un ancien toxico mais il n’était plus sous traitement de substitution. Malheureusement, rien ne permet d’affirmer qu’il n’a pas replongé. Cependant difficile de croire au suicide. Il devait sortir de détention le 26 mai prochain et avait eu d’ailleurs une permission de sortie le week-end juste avant sa mort. »
En début d’année, un autre détenu du centre pénitentiaire de Laon, Olivier Vallet, 34 ans, avait été retrouvé mort dans sa cellule. Lui aussi avait été victime d’une overdose, médicamenteuse celle-là.
L’enquête avait privilégié la thèse du suicide. Il était en détention provisoire et devait être renvoyé aux assises. La justice le suspectait d’avoir tué à coups de couteau sa petite fille de 4 ans à Pommiers, près de Soissons.
A.B.