14260 articles - 12260 brèves

(2008-03) UGSP-CGT Motion de boycott du CTPM du 28 mars 2008

Mise en ligne : 28 March 2008

Texte de l'article :

Motion de boycott du CTPM du 28 mars 2008
présentée par l’UNSa justice, la CGT, la CFDT, la FSU et le Syndicat de la Magistrature

Le comité technique paritaire se réunit aujourd’hui, après avoir été reporté à deux reprises.
Avant la réunion de ce comité, aucun document, ni projet de loi n’ont été remis aux organisations professionnelles représentatives, de sorte que le débat n’a pu être valablement préparé.
Après la réforme de la carte judiciaire menée de manière autoritaire et sans concertation, on assiste donc, une fois encore, à un simulacre de dialogue social sur un projet pourtant fondamental.
En effet, depuis des années, les organisations syndicales signataires de la présente motion attendent avec impatience une grande loi pénitentiaire, à la hauteur des enjeux européens, annonciatrice d’une politique volontariste, prenant en compte l’aspect des conditions de détention digne de notre époque mais aussi la reconnaissance des professionnels qui œuvrent au quotidien pour améliorer le fonctionnement anachronique du Ministère de la justice.
Cette future loi pénitentiaire, si attendue, mérite donc mieux qu’une simple présentation destinée à créer l’illusion d’une consultation des acteurs de terrain.
N’oublions pas, que les Personnels du Ministère de la Justice sont soumis à de plus en plus de contraintes, à des conditions de travail de moins en moins dignes, notamment pour les personnels pénitentiaires confrontés à une surpopulation pénale dramatique.
Les organisations signataires de cette motion, attachées à une réforme ambitieuse du monde pénitentiaire, s’inquiètent aujourd’hui de ce dialogue social tronqué.
Elles redoutent que les tergiversations ministérielles soient en fait révélatrices des faiblesses d’un projet de loi aux ambitions minimalistes.