14260 articles - 12260 brèves

(2008-03) UGSP-CGT Mise en examen d’un CIP, nous sommes tous concernés

Mise en ligne : 7 March 2008

Texte de l'article :

Hier, jeudi 6 mars 2008, l’un de nos collègues, Conseiller d’Insertion et de Probation exerçant à la Maison d’Arrêt de Nanterre a été mis en examen et placé sous contrôle judiciaire par le Juge d’Instruction du Tribunal Correctionnel de Pontoise.

Placé en garde à vue durant plus de 8h00, notre collègue a du accompagner les forces de l’ordre dans le cadre d’une perquisition à son domicile ainsi qu’à la Maison d’Arrêt.

Que lui reproche-t-on ? D’avoir fait ce que nous faisons tous, chaque jour dans l’exercice de nos fonctions !!!

Dans le cadre d’un entretien arrivant avec une personne prévenue, notre collègue a, après avoir pris le soin de vérifier la notice individuelle qui ne portait aucune mention restreignant les possibilités de communication du détenu, répondu à la demande de ce-dernier qui souhaitait que l’un de ses proches soit informé de son incarcération.

Cette mise en examen constitue un acte de défiance inacceptable à l’égard de notre profession. Il n’est pas supportable que la responsabilité pénale d’un agent du service public pénitentiaire puisse être engagée alors qu’il n’a effectué que son travail.

L’UGSP-CGT soutient l’initiative de l’équipe de Nanterre qui a immédiatement saisi le Garde des Sceaux et qui a décidé de cesser le travail jusqu’à obtention d’une réponse.

L’UGSP-CGT salue le soutien apporté par le Directeur du SPIP à notre collègue, l’administration ayant activé la protection statutaire dès le début de la procédure.

Il est désormais nécessaire que les plus hauts responsables pénitentiaires reconnaisse l’intégrité de notre collègue dont les actes s’inscrivent parfaitement dans les pratiques professionnelles des SPIP.

Cette situation exige une solidarité sans faille !!!
Afin de soutenir notre collègue et de défendre nos conditions d’exercice,
l’UGSP-CGT appelle TOUS LES PERSONNELS à cesser le travail
ce vendredi 07 mars de 14h00 et 15h00
et à se rassembler devant les SPIP et les établissements pénitentiaires.

 

Montreuil, le 07 mars 2008.