14223 articles - 12260 brèves

Documents associés :

Type : JPEG

Taille : 47.6 kb

Date : 26-04-2007

(2007) Blog 33 "9M2"

Mise en ligne : 27 April 2007

Texte de l'article :

Laurent JACQUA
Maison Centrale de Poissy
17 Rue Abbaye
78300 POISSY

"9M2"

9M², j’ai braqué,
9M², je suis cerné,
9M², je suis arrêté,
9M², vous ne savez pas ce que c’est !

Encore entravé au greffe je suis emmené,
Dans une maison d’arrêt je suis écroué,
Pour des années je perds ma liberté,
Le mauvais sort s’est encore acharné,
Comme un loup égaré ils m’ont piégé,
Au nom de la société ils vont me condamner.

Vers un ciel sans pitié j’ai envie d’hurler,
Mains menottées c’est trop tard pour prier,
La vie rêvée c’est dollars et grosse monnaie,
C’est une agence blindée que j’ai attaquée,
Affaire ratée, des fonctionnaires m’attendaient,
Sûr, se faire flingué s’est mieux que 9M².

9M², je suis coincé,
9M², je suis bouclé,
9M², j’ai replongé,
9M², vous ne savez pas ce que c’est !

Je suis enfermé dans ce carré minuscule,
Prisonnier de moi-même au fond d’une cellule,
Oublié les leçons du passé, mauvais calcul,
Tournent les aiguilles de la maudite pendule,
Faut assuré face à la chance qui bascule,
Fracture du crâne, pensées qui se bousculent.

Chaleur de vie risquée, grosse canicule,
C’est le besoin d’argent qui nous manipule,
Douleur d’une morsure de tarentule,
La violence s’étend et les armes circulent,
Tourment du temps sans limite qui émascule,
La perpétuité est une sentence sans scrupule.

9M², je suis dégoûté
9M², je suis cassé,
9M², je suis coffré,
9M², vous ne savez pas ce que c’est !

Mais comment tout cela a pu se faire,
J’ai pourtant essayer le mode « je me ré-insère »,
Mais j’ai pas su éviter ce putain de fait divers,
Course poursuite sévère, brisant les barrières,
Ce soir j’ai les nerfs et un sale goût amer,
Je vais porter les fers durant de longs hivers.

Habitué à cet enfer pour quelques billets verts,
J’ai la tête d’un mec qu’on incarcère,
Retour des années dont j’ai tant souffert,
Brûlantes comme les promesses de lucifere,
Prison qui colle à la peau d’un bouc émissaire,
Je succombe encore dans ces couloirs de misères.

9M², je suis enfermé,
9M², j’ai déconné,
9M², je suis retombé,
9M², vous ne savez pas ce que c’est !

Folie passagère pour les biens des citoyens,
C’est l’histoire d’un vaurien qui lève le chien,
Situation précaire, c’est le bandit qui revient,
Manque d’espoir au fond de cet asile d’humains,
Les regrets soufflent en vains sur mes lendemains,
Je ne suis pas un saint, on refait pas son destin.

Je sais que tous ce fait sous l’égide du malin,
Qui aime l’odeur de la poudre au petit matin,
Verra la pénitence devenir son quotidien,
L’absence d’amour est un voleur de grand chemin,
Maintenant j’en suis certain je suis un malandrin,
Sans doute aucun, ici s’arrête mon chemin...

9M², je suis emprisonné,
9M², je suis incarcéré,
9M², j’ai récidivé,
9M², je sais trop bien ce que c’est...

C’était 9M² ou la complainte du récidiviste....

À bientôt sur le BLOG pour la suite...

Laurent JACQUA
"Le blogueur de l’ombre"