14563 articles - 12260 brèves

Offres d’emploi

(2006) Un-e chargé-e de mission « Milieu carcéral »

Publication originale : 22 June 2006

Texte de l'article :

1- L’association et son environnement

Association reconnue d’utilité publique, Sidaction a pour objectif le développement de programmes de lutte contre le sida, en France et dans les pays en développement. Créée en 1994, l’association apporte son soutien ou met en place près de 400 programmes de lutte contre le sida - tant dans le domaine de la recherche scientifique et médicale, du soin, de l’aide aux malades que de la prévention. Avec près de 10 millions d’euros consacrés à la lutte contre le sida en 2005, Sidaction est un acteur majeur de la lutte contre le VIH/sida, tant en France qu’à l’international. 

Sidaction travaille avec l’ensemble des associations et centres de recherche intervenant dans le domaine de la lutte contre le sida, ainsi qu’avec les pouvoirs publics - centraux, déconcentrés et collectivités territoriales - impliqués. Elle maintient des relations privilégiées avec les grands média audiovisuels, et notamment les chaînes de télévision hertzienne avec lesquelles elle organise régulièrement des opérations de communication, de sensibilisation et/ou de collecte de fonds. L’association bénéficie du soutien de nombreuses personnalités et de nombreux artistes, qui ont montré leur engagement en participant bénévolement à des campagnes de collecte de fonds.

2- La fonction et son contexte

Contexte

En 2004, Sidaction a souhaité approfondir son rôle de bailleur de fonds afin de favoriser l’émergence de programmes associatifs dans des champs qui, bien qu’apparaissant comme prioritaires, semblent pourtant peu investis par les associations. Nous souhaitons développer une démarche pro-active visant l’émergence de réponses associatives adaptées aux problématiques identifiées. Il s’agit d’apporter, à la demande et au-delà d’un soutien financier renforcé, une expertise et un appui en termes d’initiation, de conception et de développement de projets, ainsi qu’une assistance technique et logistique permettant aux associations de se doter d’une structure adéquate à la mise en œuvre de ces projets.

La prévention et la prise en charge du VIH et des hépatites en milieu carcéral représentent un réel en jeu en termes de droits des personnes et de santé publique. En effet, les prévalences du VIH et des hépatites en milieu carcéral sont plus importantes qu’en milieu libre, 1% pour le VIH, 3% pour le VHC et 0,8% pour le VHB selon la dernière enquête sur la santé des personnes entrant en prison en 2003 (DREES, 2005). Par ailleurs, la loi du 8 janvier 1994 pose le principe d’une équivalence de qualité et de continuité de soins entre l’intérieur et l’extérieur.

Nous constatons malgré tout de nombreuses disparités et de nombreux freins en termes d’accès aux soins et aux droits pour les personnes incarcérées et des difficultés majeures dans la mise en œuvre d’un dispositif d’information, de prévention et de réduction des risques équivalent à celui présent à l’extérieur. Nous constatons également un faible investissement des associations de lutte contre le sida dans le milieu carcéral. Pour ces raisons, Sidaction développe une mission « Prison » dans le but d’accompagner le développement de programmes associatifs de lutte contre le VIH et les hépatites en milieu carcéral.

Fonction

Pour assurer la mise en œuvre et la coordination de cette mission, Sidaction recrute :

Un-e chargé-e de mission « Milieu carcéral »

Intégré(e) à l’équipe des programmes associatifs, le/la Chargé(e) de mission aura pour missions de :

Missions générales :

- Développer notre partenariat avec les acteurs associatifs,
institutionnels et du soin, localement et nationalement
- Déterminer les orientations de la mission en concertation avec un
groupe de travail et l’équipe de Sidaction
- Développer un dispositif général d’accompagnement des
associations (soutien financier, formation, animation de réseau, missions prospectives, communication)

Missions opérationnelles :

- Identifier les besoins au niveau local dans le but de faire
émerger ou de consolider des programmes associatifs adaptés
- Apporter un appui technique aux associations demandeuses sur le
plan méthodologique et en termes de développement et de gestion de projet
- Assurer la création et la gestion d’outils de financement
spécifiques à la mission : analyses qualitative et financière des demandes de subvention, rédaction de documents de synthèse, participation au Comité associatif (instance de sélection des projets), préparation des délibérations du Conseil d’Administration, préparation des conventions (aspects techniques et financiers), contacts avec les associations
- Assurer le suivi des programmes financés : suivi technique, suivi
financier, évaluation, contrôle de l’utilisation des fonds, missions de terrain
- Assurer la recherche de financements et de partenariats
extérieurs, publics et privés

3 - Profil du/de la candidat(e)

Compétences requises - elles devront se traduire dans la formation et/ou dans l’expérience des candidats 

- Expérience en milieu carcéral, de préférence dans le domaine de
la santé
- Bonne connaissance des problématiques et des enjeux actuels de
l’épidémie à VIH/sida
- Bonne connaissance des problématiques du milieu carcéral
(encadrement législatif et réglementaire, organisation administrative,
fonctionnement) et des dispositions relatives à l’accès aux soins des détenus
- Bonne connaissance du dispositif socio-sanitaire et des
politiques de santé publique en vigueur dans le système pénitentiaire français
- Bonne connaissance du milieu associatif
- Bonnes capacités rédactionnelles
- Compétences en gestion et en conduite de projet
- Autonomie, rigueur, capacité de planification et de respect des délais
- Connaissance de la langue anglaise et capacité à travailler sur
des publications étrangères
- Maîtrise des outils bureautiques (Pack Office)

4 - Conditions

 Le poste est rattaché au service des Programmes associatifs France et est placé sous la responsabilité directe de ses deux directeurs. Il est en Contrat à Durée Déterminée et à temps plein pour une durée de 12 mois - une prolongation en CDI est envisageable. Le poste est à pourvoir immédiatement.

 Sidaction est engagée dans une politique de recrutement sans aucune discrimination, fondée sur les compétences, l’expérience et le profil des candidats, sans considération de leur genre, leur âge, leur nationalité, leur origine ethnique, leur orientation sexuelle ou leur statut sérologique.

Merci de transmettre CV et lettre de motivation avant le 3 juillet et par mail uniquement en précisant « Recrutement Prisons » à François Berdougo :
f.berdougo@sidaction.org 

Par courrier à l’adresse :
Sidaction
François Berdougo
Programmes Associatifs/Recrutement Prisons
228 rue du Faubourg Saint-Martin
75 010 Paris