14463 articles - 12260 brèves

(2004) Victime de la corruption politique ?

Mise en ligne : 16 November 2004

Dernière modification : 11 September 2005

Texte de l'article :

Association d’Aide Aux Victimes des Accidents des Médicaments
10, rue de la Paix 75002 Paris
Tél. : 01 41 10 87 00

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
TRANQUILLISANTS ET SOMNIFÈRES

Il serait utile de connaître les analyses toxicologiques du violeur et de
l’assassin de la jeune Aurélie de Jars sur Mer en Vendée, aux fins de savoir si son passage à l’acte et sa préméditation n’ont pas été favorisés par des anxiolytiques, ce dernier étant suivi par un médecin de la région de Dieppe ?

Toutefois, il est peu probable que le Procureur de la République M. Jean-Luc Beck transmette cette information, en effet, contrairement aux États-Unis où les procureurs sont élus démocratiquement par les citoyens, en France ces derniers sont aux ordres des multinationales de la pharmacie et des gouvernements godillots !

Les tranquillisants et les somnifères, médicaments psychotropes mal nommés de la classe des benzodiazépines, favorisent les actes de violence contre soi-même et autrui. Face au nombre effroyable de suicides, d’abus sexuels, de massacres, d’homicides et d’accidents médico-légaux, du travail et de la circulation : il s’agit bien d’un GÉNOCIDE sur ordonnances.

AURÉLIE, a-t-elle été aussi Victime de la corruption politique qui autorise
et recommande les prescriptions de ces drogues légales ?

Lundi 25 octobre 2004

WWW.AAAVAM.COM