14563 articles - 12260 brèves

Offres d’emploi

(2004) Charge(e) de mission Prisons et VIH

Mise en ligne : 16 August 2004

Dernière modification : 22 June 2006

Poste pourvu

Texte de l'article :

Chargé(e) de mission « Prisons »
Sidaction 2004

1- L’association et son environnement

Association reconnue d’utilité publique, Sidaction est le premier collecteur de fonds privés pour la lutte contre le sida en France. Créée en 1994, l’association gère chaque année plus de 9 millions d’euros de ressources et finance près de 400 programmes de lutte contre le sida - tant de recherche que d’aide aux malades - en France et dans les pays en développement.

L’association est en contact avec l’ensemble des associations et centres de recherche intervenant dans le domaine de la lutte contre le Sida, ainsi qu’avec les pouvoirs publics - centraux, locaux ou déconcentrés - impliqués. Elle maintient des relations privilégiées avec les grands média audiovisuels, et notamment les chaînes de télévision hertzienne avec lesquelles elle organise régulièrement des opérations de communication, de sensibilisation et/ou de collecte de fonds. L’association bénéficie du soutien de nombreuses personnalités et de nombreux artistes, qui ont montré leur engagement en participant bénévolement à des campagnes de collecte de fonds.

2- La fonction et son contexte

Contexte
 
L’association consacre une partie de ses ressources au soutien aux programmes de prévention sida et d’aide aux malades. Dans ce cadre, elle souhaite renforcer son action dans certains des domaines qu’elle juge prioritaires, et envisager, après examen d’un état des lieux des problématiques concernées, la mise en place de nouveaux modes de soutien et d’action adaptés.

Un des domaines jugés prioritaires est celui de la prévention et de l’aide aux malades en prison. Dans ce cadre, Sidaction souhaite mettre en place un projet d’étude des problématiques de l’infection par le VIH et les hépatites en milieu carcéral. Le milieu carcéral présente en effet une prévalence trois à quatre fois supérieure à celle de la population générale pour le VIH et quatre à cinq fois plus élevée pour le VHC. Parmi toutes les actions menées chaque année pour la lutte contre le sida et les hépatites, trop peu d’actions sont tournées en direction des populations carcérales.

Au préalable du lancement de ce projet, une étude de faisabilité du projet doit être menée.

Fonction

Intégré(e) à l’équipe des Programmes associatifs, le/la chargé(e) de mission « Prisons » aura notamment pour mission le recensement des acteurs et des actions de lutte contre le VIH et les hépatites menées en milieu carcéral en France. Il/elle mènera également une enquête préalable auprès des partenaires potentiels du projet, afin de déterminer précisément de quelle façon il pourra se construire de façon dynamique. Sa fonction comprendra dans cet objectif :

1. Constitution d’un groupe de travail d’experts sur la prison et l’infection par le VIH et les hépatites ;
2. Recensement des informations accessibles sur le VIH en milieu carcéral ;
3. Entretiens avec l’Administration Pénitentiaire en vue de l’obtention d’un droit de visite national au sein de chaque établissement pénitentiaire ;
4. Recherche et consolidation de partenariats moraux et financiers ;
5. Recensement qualitatif et quantitatif, par établissement, des actions actuellement menées en milieu carcéral et dans les centres de semi-liberté pour la lutte contre le VIH et les hépatites ;
6. Bilan de l’étude préliminaire et perspectives. Rédaction de synthèse et recommandations.

Conditions

Le poste est rattaché aux Programmes Associatifs de l’association. Il est
placé sous la responsabilité directe du responsable de ce service.

Il est en Contrat à Durée Déterminée et à temps plein pour une durée de six mois. La rémunération est fixée à 2 300 en brut mensuel.

Il est à pourvoir en octobre 2004. 

3- Le profil du/de la candidat(e)

Compétences requises - elles devront se traduire dans la formation ou dans l’expérience du/de la candidat(e)

- Très bonne connaissance des problématiques du milieu carcéral (encadrement législatif et réglementaire, organisation administrative, fonctionnement) et des dispositions relatives à l’accès aux soins des détenus
- Très bonne connaissance des problématiques et des enjeux actuels
de l’épidémie à VIH/sida
- Très bonne connaissance du dispositif socio-sanitaire et des politiques de santé publique en vigueur dans le système pénitentiaire français
- Très bonnes capacités rédactionnelles qui devront permettre au candidat de rédiger un rapport de mission ainsi que des recommandations pour la mise en place d’actions
- Connaissance de la langue anglaise et capacité à travailler sur des publications étrangères
- Maîtrise des outils bureautiques (Pack Office)

Merci de transmettre CV et lettre de motivation avant le 10 septembre :

Par courrier à l’adresse :
Sidaction
François Berdougo
Programmes Associatifs/Recrutement Prisons
228 rue du Faubourg Saint-Martin
75 010 Paris

Par mail à l’adresse : f.berdougo@sidaction.org