14463 articles - 12260 brèves

16 Recommandations finales élaborées par le groupe expert "Prison" de Sidaction

Mise en ligne : 11 April 2008

Texte de l'article :

Recommandations finales
élaborées par le groupe expert "Prison" de Sidaction

1. Accès aux droits (soins, sociaux, juridiques)

- Augmenter les moyens de réduire les risques de transmissions virales en prison, notamment par la mise à disposition de pailles, préservatifs féminins et masculins, gels, et matériel stérile d’injection, pour une égalité de traitement dedans et dehors en conformité avec la loi du 18 janvier 1994 ;
- Poursuivre les actions de dépistage à l’arrivée en prison en améliorant le counselling pré et post test et en renouvelant régulièrement les propositions de test ;
- Faciliter l’accès aux examens complémentaires extérieurs et aux consultations spécialisées (plages horaires spécifiques à l’hôpital, augmentation du nombre d’escortes...) ;
- Mettre en place les droits sociaux avant la sortie (couverture médicale, CPAM, inscription au RMI, aux Assédics...) ;
- Trouver des solutions pour garantir le maintien des logements pendant l’incarcération et développer des solutions d’hébergement durable à la sortie ;
- Développer l’accompagnement juridique en prison en lien avec l’extérieur (notamment en développant des points d’accès au droit).

Un seul but  : Donner les moyens humains et financiers aux différents services (UCSA, SPIP, SMPR, associations...) pour que la préparation à la sortie soit mise en route dès l’entrée.

2. Coordination

- Créer une coordination interdisciplinaire afin d’assurer les liens entre les structures intervenant à l’intérieur (UCSA, SPIP, SMPR, détention, associations...) ;
- Faciliter l’accès en prison aux différentes structures extérieures par la mise en place d’une coordination ou la création d’un poste de coordinateur ayant pour rôle le développement d’un plateau technique, organe d’information et de diagnostic des situations afin de préparer au mieux la sortie et de prévenir la récidive (CPAM, UCSA, SPIP, SMPR, CAF, préfecture, associations, Education nationale, services de domiciliation...) ;
Mise en réseau des différents acteurs intervenant à l’extérieur de la prison pour faciliter la réinsertion des détenus à leur sortie.

3. Formation

Donner plus de moyens financiers aux centres scolaires et aux organismes de formation afin que la prison remplisse sa mission de réinsertion ;
- Développer des actions d’éducation à la santé en direction des personnes détenues ;
- Développer des formations communes à l’ensemble des acteurs du milieu carcéral  : UCSA, SPIP, SMPR, surveillants, associations (ex : prévention du suicide, transmission virale, droits des étrangers...).

Liste des experts : Noëlle Ballay, (SPIP Seine-Sint-Denis), François Bès (OIP), Jean-Claude Bouvier (JAP de Fresnes), Grégory Braz (Actup Paris), Armèle Frances-Garreau (Education nationale), Antoine Lazarus (groupe multiprofessionnel des prisons), Lise le Prunennec (SPIP de Fresnes), Fadi Maroueh (UCSA de Villeneuve-lès-Maguelonne), Ridha Nouiouat (Sidaction), Charlotte Paradis (Ban Public), Betty Puiravaud (PJJ de Marseille), Rosine Réat (Sida Paroles), André-Jean Rémy (UCSA de Perpignan), Clara Ribeiro (Droits d’urgence), Jacqui Schnieder-Harris (Acces), Olivier Senegal (UCSA de Fresnes), Jean-Baptiste Selleret (La Fratrie-UCSA de Nanterre), Tagagimaire Tuahiva (Pastt) et Nathalie Vallet (Arapej 93).