14262 articles - 12260 brèves

11 octobre 2002 Qui maltraite les enfants ?

Mise en ligne : 5 December 2002

Dernière modification : 5 December 2002

Texte de l'article :

QUI MALTRAITE LES ENFANTS INFIRMES MOTEURS CÉRÉBRAUX ?

Une éducatrice qui réhydrate les enfants, les jours de grande chaleur, , avec de l’eau fraîche.
Ou
L’institution qui accueille dans des classe scan, sans confort et sécurité.(Il peut y faire jusqu’à 40° en été et très froid en hivers), des enfants handicapés, en fauteuil roulant et lourdement appareillés et qui montent facilement en température.
 
Une éducatrice qui immobilise un fauteuil électrique pour s’absenter quelques instants, dans la salle d’à côté ou pour séparer deux enfants dont l’un agresse les autres avec son fauteuil roulant.
Ou
La directrice qui fait la même chose,
qui se met en grève administrative pour passer ses journées à interroger les enfants sur leur vie quotidienne dans l’établissement et recueillir des informations sur la qualité de la prise en charge effectuée par le personnel éducatif, qui n’assiste pour ainsi-dire pas aux réunions institutionnelles.
L’établissement qui laisse un enfant, en fauteuil roulant plus d’un quart d’heure seul dans le hall d’entrée après avoir été déposé par le car ( fait constaté en mars de cette année)
 
Une éducatrice qui effectue un change et une toilette chez une adolescente qui a des pertes.
Ou
Un directeur qui ne signale pas les suspicions d’abus sexuels sur mineure qui lui ont été transmises par ses salariées.
 
Une éducatrice qui priverait les enfants de dessert.
Ou
Un établissement scolaire spécialisé tellement décentré que les enfants handicapés voyagent en car, taxi quelle que soit la saison souvent plus d’une heure à chaque trajet,( et ce n’était pas de l’autoroute).
 
Une éducatrice sur la responsabilité de laquelle se focalisent l’ensemble des problèmes d’hygiène des enfants.
Ou
Une association qui n’est pas en mesure depuis 10 ans de réunir les conditions indispensables à l’acceptation de l’agrément et au respect des annexes 24 ter. (Dossier rejeté en 5 ans 2 fois par le CROSS)
 
Une éducatrice qui se bat pour responsabiliser les enfants handicapés et leur permettre d’accéder à l’autonomie en osant les sanctionner ou les réprimander.
Ou
Une directrice et des responsables associatifs qui adhèrent sans aucune distance aux revendications des parents voir sollicitent leurs plaintes depuis qu’il y a une section syndicale
Alors que précédemment cette même association avec des membres du CA qui deviennent directeur de leurs établissements et réciproquement, ne donne jamais suite au plaintes, fondées ou non, des parents.
 
ETC