14463 articles - 12260 brèves

"Les personnes placées sous main de Justice : un public en peine(s) de culture" d’Axelle Nagrignat

10 Questionnaires

Mise en ligne : 30 May 2007

Texte de l'article :

Fac-similé du questionnaire distribué aux travailleurs sociaux du Spip de Dijon. Mai 2005.
Ce questionnaire a été distribué aux neuf travailleurs sociaux ne faisant pas partie du Groupe Culture ainsi qu’aux deux stagiaires de l’ENAP. Le retour a été de huit questionnaires sur onze distribués.

1. Depuis quand travaillez-vous au sein du Spip de Côte-d’Or ?

2. Pour vous, quelle place doit avoir la culture au sein des missions de réinsertion menées par le Spip ? (Merci de détailler)

3. Souhaiteriez-vous être plus associé(e) à la mise en place des activités culturelles à la maison d’arrêt ?
- Oui
- Non

4. Dans les deux cas, pourquoi ?

5. Qu’est-ce qui selon vous pourrait être amélioré dans la programmation culturelle ? De quelle(s) manière(s) ?

6. Selon vous, une réflexion sur les actions culturelles à destination du milieu ouvert est-elle pertinente ? Pourquoi ?

7. Quelles sorties culturelles effectuez-vous et à quelle fréquence ? (Merci de remplir le tableau)

8. Pratiquez-vous vous-même une ou plusieur(s) activité(s) artistique(s) en amateur ?

9. Si oui, laquelle ou lesquelles ?

10. À quelle fréquence ?
Les quatre travailleurs sociaux faisant partie du Groupe Culture ont pu répondre aux questions supplémentaires suivantes :
- Depuis quand faites-vous partie du Groupe Culture ?
- Pourquoi faites-vous partie du Groupe Culture ?Quelles sont vos motivations ?
- Pensez-vous qu’une décharge de temps pour l’action culturelle soit nécessaire ?
- En quoi consiste exactement votre travail au sein du Groupe Culture ?
- Êtes-vous satisfait(e) de ce travail ?Dans les deux cas, pourquoi ?
- Qu’est-ce qui selon pourrait-être amélioré ? De quelle(s) manière(s) ?

Fac-similé simplifié du questionnaire envoyé aux directeurs des
Spip de la Direction Régionale des Services Pénitentiaires de
Dijon. Mai 2005.

1. Qui va remplir ce questionnaire ? (Prénom, Nom et fonction au sein du Spip)

2. Quel(s) établissement(s) pénitentiaire(s) dépend(ent) de votre Spip ? (Nom et nature de l’établissement)

3. Quelle place occupe la culture au sein des missions de réinsertion de votre Spip ? Quelle est votre définition de la culture ?

4. Selon vous, quelle place devrait occuper la culture dans vos missions ?

5. Des conventions entre les structures culturelles du département ou/et de la région et les établissements pénitentiaires de votre département ont-elles été signées ?
- Oui
- Non

6. Si « Oui », merci de préciser les conventions et les partenaires

7. Si « Non », pouvez-vous dire pourquoi ?

8. Y-a-t-il une ou plusieurs personne(s) au sein de l’équipe des travailleurs sociaux du Spip qui s’occupe(nt) plus particulièrement des actions culturelles menées dans l(’)es établissement(s) ?
- Oui
- Non

9. Si « Oui »,combien de personnes du Spip sont concernées et quelle est leur fonction au sein du Spip (AS, Cip, agent de justice, autre...) ?

10. Cette/ces personne(s) bénéficie(nt)-elle(s) d’une décharge de temps pour l’action culturelle ?
- Oui
- Non

11. Quelles sont les principales sources de financement des actions culturelles ?

12. Quelles sont les éventuelles difficultés que vous rencontrez pour le financement de ces actions ?

13. Existe-t-il une agence de coopération pour le livre et la documentation dans votre région ?
- Oui
- Non

14. Quel est le nom de l’agence ?

15. Si « Oui », y-a-t-il un chargé de mission pour le développement culturel en milieu pénitentiaire ?
- Oui
- Non

16. Dans ce cas, participe-t-il à l’élaboration de la programmation dans les établissements pénitentiaires, au choix des intervenants culturels ainsi qu’à la recherche des financements (merci de préciser au mieux) ?

17. Pensez-vous que la collaboration avec une agence de coopération soit pertinente ou non ? Comment pourrait-elle être améliorée ?

18. Qui construit la programmation culturelle mise en place dans l(’)es établissement(s) pénitentiaire(s) ?

19. Existe-t-il un comité de pilotage composé du Spip et l’établissement pénitentiaire ? La programmation est-elle validée par le chef d’établissement ?
- Oui
- Non

20. La programmation est-elle soumise à la validation de la Drac ?
- Oui
- Non

21. Sollicitez-vous la Drac pour le choix des intervenants culturels ?
- Oui
- Non

22. La Drac est-elle une force de proposition ?
- Oui
- Non

23. Pouvez-vous détailler le rôle de la Drac ?

24. Quel est le rôle de l’Association socio-culturelle de l’/des établissement(s) pénitentiaire(s) de votre département ?Est-elle active dans l’élaboration de la programmation ? Dans le financement des actions culturelles ?

25. Afin de mieux appréhender la programmation mise en place dans l(’)es établissement(s) de votre département, pouvez-vous détailler les activités culturelles ainsi que leur financement ? Merci de remplir de la manière la plus précise qu’il soit un tableau pour chaque établissement pénitentiaire. Vous trouverez le(s) tableau(x) page 7

26. Comment est faite la programmation culturelle et comment sont choisis les intervenants ?
Quels sont les critères requis ?

27. Votre Spip met-il en place des actions culturelles en direction des probationnaires ?
- Oui
- Non

28. Si « Oui », pouvez-vous détailler les activités et leur financement dans le tableau ci-joint ?

29. Si « Non », pourquoi ?

Fac-similé du questionnaire distribué aux probationnaires se
présentant au Spip de Dijon. Période du 4 mai au 2 juin 2005.
Ce questionnaire a été proposé de manière systématique à tous les probationnaires qui se sont présentés au Spip pendant la période d’étude. Sur 120 questionnaires distribués, 100 nous ont été retournés.
L’équipe du Spip souhaiterait vous donner la possibilité de diversifier et multiplier vos sorties culturelles. En répondant à ce petit questionnaire anonyme, vous pourrez nous aider. Après l’avoir rempli, mettez-le dans l’urne posée sur la table... Merci pour votre participation !

1. Parmi ces endroits de sorties, lesquels avez-vous déjà fréquentés au moins une fois ? (Plusieurs réponses sont possibles)
- Cinéma
- Concert de groupes de musique actuels
- Théâtre
- Spectacles de danse ou de musique classique
- Musée
- Bibliothèque
- Aucun
- Autres. Précisez (ex : associations, clubs sportifs, etc.)

2. Pourquoi ne sortez-vous pas dans certain de ces lieux ? (Plusieurs réponses possibles, même si vous avez répondu à la question 1)
- Cela ne vous intéresse pas
- Vous n’avez pas l’argent pour payer ce type de sorties
- Vous ne savez pas ce qui se passe sur le plan culturel dans votre ville
- Vous n’avez pas l’habitude d’y aller et vous ne savez pas si cela peut vous plaire
- Vous n’êtes pas concerné(s) par cette question car vous sortez dans ces lieux

3. Souhaiteriez-vous que le Spip vous donne les moyens d’aller plus souvent dans les endroits de sorties que vous connaissez déjà ?
- Oui
- Non

4. Souhaiteriez-vous que le Spip vous donne les moyens d’aller dans des lieux de sorties où vous n’êtes jamais allés ?
- Oui
- Non

5. Si « Oui », vous pouvez préciser lesquels. Vous pouvez citer des lieux parmi ceux de la question 1 ou bien d’autres endroits de sorties (par exemple : cirque, cours de peinture, cours de chant, cours de danse, conférences, etc)